Le président de la République son excellence BAZOUM Mohamed était du 10 au 11 Septembre 2021, sur « la ligne de front » dans la région de Tillabery en proie aux attaques des groupes terroristes en provenance des pays voisins.

 En se déplaçant dans cette zone où les terroristes opèrent le plus souvent avant de se replier aussitôt, le président de la République entend ainsi d’abord soutenir les populations civiles qui en sont les premières victimes ainsi que les forces de défense et de sécurité.

 Ensuite, à travers cette visite dans l’Anzourou, le président de la République entend également envoyer un message fort et clair aux terroristes que leurs visées expansionistes sur le territoire du Niger est une aventure sans lendemain aussi absurde que leur folie meurtrière consistant à tuer gratuitement de simples civils dont le seul tort est d’habiter cet espace. Ce faisant, le président de la République comme il l’a déjà fait au niveau de Diffa et de Maradi, réaffirme sans ambages sa volonté ainsi que sa détermination à combattre sans concession aucune le banditisme sous toutes ses formes afin de protéger les populations nigériennes et de garantir l’intégrité du territoire national.

 En prenant le risque de se déplacer au coeur des zones où sévit l’une des formes de terrorisme les plus abjectes, ce qu’aucun de ses pairs actuellement au pouvoir et dont le pays se trouve dans la même situation sécuritaire que le Niger n’a fait jusqu’alors, pas même le militaire qui a prétexté la situation sécuritaire de son pays pour justifier son coup de force, l’ancien ministre de l’intérieur nous montre ainsi son courage et son souci quasi obsessionnel quant au traitement de cette question dont il en a par ailleurs la parfaite maîtrise plus que même les populations victimes selon les dires de ces dernières.

Déjà en 2011, si après la chute du régime de Kadhafi, le Niger qui est pourtant frontalier à la Libye, disposant des mêmes forces centrifuges que le Mali ne s’était pas effondré, c’était parce que le président de l’époque son excellence ISSOUFOU Mahamadou même venant d’arriver et en plus civil contrairement au président du Mali de l’époque ATT qui est militaire de formation, de surcroît Général et totalisant 10 ans de pouvoir, a déployé d’énormes efforts pour qu’il en soit ainsi.

Aujourd’hui, c’est son ancien ministre de l’intérieur qui a pris le flambeau qui s’illustre brillamment dans ce domaine, et c’est tout à l’honneur du peuple nigérien pour avoir fait confiance au projet du PNDS à travers l’election consécutive de ces deux hommes de grande valeur plutôt que de choisir le projet funeste de petites gens sectaires à l’esprit congénitalement lacunaire.

Certes, il y aura encore quelques attaques des terroristes sous forme de baroud d’honneur, si bien sûr, il y a honneur en l’espèce, mais malgré tout, l’issu de ce combat est inéluctable. Le Niger triomphera et le terrorisme sombrera IN CHA ALLAH. Fier, de vous, mon président

 

KOSSEY SANDA

Niger Inter

GRATUIT
VOIR