Les populations de Tillabéry ont réservé au chef de l’Etat, Mohamed Bazoum un accueil de grand jour ce vendredi 10 septembre 2021. C’est une foule en liesse (hommes, femmes et enfants) qui a chaleureusement accueilli le Président de la République et la délégation qui l’accompagne dans cette mission de prospection du terrain.

« Les populations, de Tillabéri, sans coloration politique, ont réservé un accueil grandiose à SEM Bazoum Mohamed, ce matin. Nous n’avons pas souvenance de l’ampleur d’un tel événement. Le mérite revient à tous pour cette démonstration d’hospitalité légendaire », a publié sur son profil Facebook, Dr Saidou Hangadoumbo, Conseiller élu de la Commune de Tillabéry sous la bannière de Lumana Fa.

En visite de 48 h dans la région du fleuve, après l’accueil à l’entrée de Tillabery, le chef de l’Etat s’est immédiatement rendu au camp militaire Djadja (zone de défense N°1), où il s’est adressé aux officiers et aux hommes du rang.

En reconnaissance aux efforts des forces de défense et de sécurité dans la lutte contre le terrorisme, le Président Bazoum a déclaré à l’endroit des soldats à la zone de défense N°1 : « Nous n’avons aucun doute quant à l’issue de cette bataille. Nous en avons gagné une partie, nous la gagnerons, incha Allah, en totalité parce que vous êtes là, vous êtes debout, vous saurez y faire face ».

Face aux troupes de la zone de défense N°1, le Président de la République a bien voulu décrire le contexte sécuritaire de la région de Tillabery. « La zone de défense  N°1 est le théâtre des opérations des groupes terroristes les plus actifs et les plus virulents  représentés ces dernières années par des officines locales de grands terroristes internationaux. Dans la  zone N°1 nous avons des foyers de l’officine d’Al-Qaïda et des foyers de l’Etat islamique. C’est ainsi que depuis 2015, la situation dans la région de Tillabery n’a eu de cesse de se dégrader », a déclaré le président Bazoum.

 Nous nous souvenons des évènements douloureux auxquels vous avez eu à faire face et qui constituent une grande blessure pour notre pays, a-t-il ajouté. Et c’est justement « au nom de la République que les autorités de l’époque avaient fait le serment que jamais nous n’oublierons nos martyrs d’Inatès, de Chinagoder… »

Le Chef des armées a également rappelé les prouesses de nos FDS face à l’ennemi notamment l’éclatante victoire de Zaroumdareye qui a décidément, depuis lors, changé le rapport de force, s’est réjoui le Chef suprême des armées.

Sur le volet sécuritaire, dans la soirée, le Chef des armées et ses sécurocrates ont également tenu une longue séance du conseil régional de sécurité élargi aux membres du conseil national de sécurité, aux préfets, élus et chefs traditionnels de la région de Tillabéry. La durée de ce Conseil de sécurité en dit long sur le sérieux avec lequel la situation sécuritaire de la région de Tillabery a été examinée. Les Ministres membres de la délégation présidentielle étaient également présents à cette importante réunion, apprend-on.

Le président de la République, Mohamed BAZOUM, entreprend cette  visite de travail dans la région de Tillabéry du 10 au 11 septembre 2021 dont objectif de est de témoigner la solidarité et le soutien de la Nation face à la situation particulièrement difficile que vit la population  limitrophe de la zone des trois frontières.

Le Président Bazoum au barrage de Kandadji

Après la visite du Camp Djadja et l’accueil chaleureux des populations de Tillabery, le Président de la République, SEM Mohamed Bazoum s’est rendu au Barrage de kandadji pour s’enquérir de la situation de cet ambitieux projet pour le Niger qui tarde à se matérialiser.

Le Chef de l’État est venu prendre connaissance de l’état d’avancement du projet du barrage de Kandadji construit par la firme chinoise CGGC, à 189 km au nord-ouest de Niamey.

Cet ensemble hydroagricole et hydroélectrique de 130 MW de puissance installée aura pour objectif global de contribuer à réduire la pauvreté grâce à la régénération naturelle des écosystèmes fluviaux, l’amélioration de la sécurité alimentaire et la couverture des besoins en énergie électrique.

Le projet Kandadji aura pour objectif global de contribuer à réduire la pauvreté grâce à la régénération naturelle des écosystèmes fluviaux, l’amélioration de la sécurité alimentaire et la couverture des besoins en énergie électrique.

Le Président Bazoum poursuivra sa rencontre avec les populations de la région du fleuve ce samedi 11 septembre 2021 notamment dans la commune de l’Anzourou.

Elh. M. Souleymane

Niger Inter

GRATUIT
VOIR