Niamey 09 décembre 2020. Les populations de Niamey se sont données rendez-vous à L’Aéroport International DIORI HAMANI de Niamey et au Siège National du PNDS Tarayya, pour accueillir en héros le candidat Bazoum Mohamed, en provenance de Zinder.

Dès, vers 09 heures ce matin, ils étaient des milliers et des milliers : hommes, femmes et jeunes, militants et sympathisants et alliés du PNDS Tarayya, à prendre d’assaut les deux places ci-dessus mentionnées où règne une ambiance euphorique, bien avant l’arrivée du président de l’espoir.

Vers midi chrono, l’enfant béni du peuple nigérien, à la tête d’une forte délégation foule le sol niameyen, sous un soleil de plomb.

A sa descente d’avion, il a été accueilli par les membres de la Direction Nationale de campagne et les responsables du bureau fédéral PNDS Tarayya de Niamey.

Quelques accolades de bienvenue, avec un bain de foule bien consistant, le président Bazoum et son cortège, ont pris la route, direction, siège National du parti., escortés par des centaines de véhicules et des centaines de milliers de Niameyens. Une vraie campagne à l’américaine !

Tout au long de leur parcours un monde fou, euphorique, jonche les artères empruntées, scandant des cris stridents à la gloire du parti PNDS Tarayya, du président de la République SE. Elh Issoufou Mahamadou et du président du PNDS Tarayya, SE. Elh Bazoum Mohamed : SAI BAZOUM ! Tarayya karfi! Zaki ! Daga limami sai na’ibi! Tels sont entre autres les slogans forts qui ont fait vibrer tout Niamey, aux sons de  musique et chansons dédiées au parti de la Renaissance.

Vers 14 heures, arrivée triomphale du président Bazoum Mohamed au siège National du parti rose, où un monde fou l’a accueilli en héros !

S’adressant à l’assistance, le président Bazoum Mohamed, certainement revigoré par ses récentes victoires devant les tribunaux et la Cour Constitutionnelle, contre ses adversaires politiques, s’est montré plus que jamais imperturbable, serein, confiant, engagé, et même quelque peu provocateur:

« Il va leur falloir m’affronter dans les urnes,

ils doivent se résoudre à m’affronter le 27 décembre ! », s’est-il exclamé, parlant naturellement de ses adversaires politiques.

Et  l’orateur charismatique, du jour, d’ajouter, « Le 27 décembre ils verront la distance qui nous sépare, les élections ne se joueront pas sur les réseaux sociaux, mais là-bas, là-bas, là où se trouve le peuple! »

Le coup de grâce oratoire, tombe au travers cette profession de foi, digne de l’homme aux forces des arguments bien construits : « Le 13 décembre, ça sera le 1er tour, le 27 décembre, ça sera le second tour ! »,dixit, le candidat des pauvres, SEM. Bazoum Mohamed.

Comme quoi, les présidentielles de décembre 2020, se joueront au tour unique, autrement dit, par Coup KO ! Pas de deuxième tour cette fois-ci !

Et c’est, cette mémorable adresse du candidat Bazoum Mohamed, qui marque le clou de cette activité politique, riche en enseignements : Bazoum, mise sur le coup KO parfait ! Insha Allah ! Pas de seconde chance aux délateurs de tout acabit !

Après le mémorable coup de maitre de Maradi et Aguié, Mohamed Bazoum, le candidat de l’espoir a promis de reprendre sa campagne le 15 décembre prochain par la région d’Agadez.

Bazo Maazou

 

Niger Inter

GRATUIT
VOIR