Ce lundi 30 août 2021, le Président de la République SEM Mohamed Bazoum rend visite au tout premier internat des jeunes filles de Kellé, dans le département de Gouré dans la région de Zinder. Projet phare, cette promesse du Chef de l’État se concrétise enfin.

« L’objectif est non seulement de renforcer davantage la scolarisation de la jeune et son maintien à l’école, notamment en milieu rural, mais également d’agir sur la transition démographique en réduisant les mariages précoces qui exposent les jeunes filles à une plus longue période de reproduction », pouvait-on lire sur le site internet de la présidence du Niger.

Il faut dire que le projet de construction d’internats des jeunes filles est envisagé pour contribuer au maintien de la jeune fille sur les bancs et améliorer leur bien-être dans le futur.

Cela va permettre une réduction considérable de l’indice de parité entre filles et garçons au secondaire. Cet indice est actuellement défavorable aux filles que les parents sortent prématurément de l’école, le plus souvent au cours des premières années du collège, surtout lorsque les établissements sont éloignés du village des parents.

C’est justement pour remédier à cette déperdition qui par ailleurs favorise le mariage des enfants. ‹‹ Je vais créer des internats pour les jeunes filles dans les collèges de proximité. Je compte lancer les travaux de construction de ces internats dans certains collèges aussitôt que j’aurai pris fonction de façon à les rendre opérationnels dès la rentrée scolaire prochaine ››, disait le Président de la République, lors de son discours d’investiture du 2 avril de cette année. Aujourd’hui avec la réalisation du tout premier internat des jeunes filles, c’est une promesse qui se réalise au profit des scolaires de Kellé notamment. Elles sont au total 144 jeunes filles, admises en classe de 6ème cette année qui y seront hébergées, nourries et étudieront dans des conditions optimales.

À terme, ce projet de construction d’internats des jeunes filles va couvrir l’ensemble des régions du Niger, avec une centaine d’internats en début 2022. C’est dire que le Président Bazoum vient de joindre l’acte à la parole. Et on le sait, la confiance se gagne quand les promesses se tiennent, dit-on.

Koami Agbetiafa

Niger Inter

GRATUIT
VOIR