Ce jeudi 29 juillet 2021, au siège de la Commission nationale des droits humains (CNDH), le Pr Khalid a été honoré par les organisations de la société civile nigérienne de la médaille de la dignité pour avoir honoré ses deux mandats avec dignité et honneur. Le choix de ce jour anniversaire du trentenaire de la Conférence nationale souveraine est on ne peut plus historique pour célébrer également la démocratie au Niger.

La cérémonie a été rehaussée par la présence des présidents des institutions de la République comme le Conseil économique et social (CESOC), le ministre de l’intérieur Alkache Alhada, le ministre de la communication Mahamadou Zada, les représentants des organisations internationales et une kyrielle d’activistes et militants des droits de l’homme.

Tour à tour, les leaders de la société civile n’ont pas tari d’éloges sur le leadership et les qualités humaines du Pr Khalid Ikhiri. En lui remettant la médaille de la dignité au nom des organisations de la société, Nouhou Mahamadou Arzika a dit à l’illustre récipiendaire ‘’qu’on ne vous laissera pas aller à la retraite, on fera toujours appel à vous dans notre combat pour la défense des droits de l’homme’’.

Moustapha Kadi Oumani pour sa part a décliné un témoignage poignant sur sa très longue collaboration avec Pr Khalid Ikhiri.

Le ministre de la communication, Monsieur Hama Zada a salué l’humanisme et les qualités intrinsèques comme la foi, la solidarité et la probité du Pr Khalid Ikhiri.

L’ambassadrice de l’Union Européenne au Niger a également fait un témoignage percutant sur la qualité du leadership du Pr Khalid Ikhiri comme Président de la CNDH.

 En substance, les leaders de la société civile nigérienne considèrent Pr Khalid comme une icône, une référence, un leader qui a donné le meilleur de lui-même pour la promotion et la protection des droits humains au Niger.

En réponse aux différents témoignages et cadeaux apportés par certaines structures au Pr Khalid Ikhiri, il a exprimé sa gratitude tout en déclarant avec humilité que le succès célébré n’est que le résultat du travail d’une équipe. Il a remercié également l’Etat et les partenaires qui ont bien voulu accompagner la CNDH.

Les Organisations de la société civile initiatrices de cette cérémonie ont également exprimé leur vœu de voir les acquis préservés tout en appelant les futurs commissaires à s’inspirer de l’exemple du Pr Khalid Ikhiri pour que la CNDH du Niger puisse continuer à préserver son statut ‘’A’’. Rappelons que c’est sous le leadership éclairé de l’équipe du Pr Khalid Ikhiri que la CNDH du Niger a connu le couronnement d’être accréditée au statut ‘’A’’.

L’Accréditation au Statut ‘’A’’ est « un exercice, qui consiste à examiner une INDH (Institution Nationale des Droits Humains) par ses pairs, en conformité avec les Principes de Paris autour d’un certain nombre de critères tels que : le Fondement Juridique et légal de l’INDH, sa Composition Pluraliste, son Degré d’Indépendance vis-à-vis des Pouvoirs Publics, son niveau d’Autonomie budgétaire etc. L’issue de cet examen est alors sanctionnée par l’attribution d’une note sur une échelle graduelle de ‘’A’’ comme étant la meilleure note, donc conformité totale avec les Principes de Paris. ‘’B’’ comme étant la note intermédiaire donc pas totalement en conformité avec les Principes de Paris et ‘’C’’ comme étant la note la plus faible donc pas du tout conforme aux Principes de Paris. »

Elh. M. Souleymane

Niger Inter

GRATUIT
VOIR