Le Niger est l’un des pays qui ont éradiqué la poliomyélite sur leur sol. Cela a été possible grâce à de nombreuses campagnes de vaccination entreprises par le Gouvernement avec l’appui de ses partenaires comme, entre autres, l’Unicef. Pendant deux ans, en effet, notre pays n’a pas connu de nouveaux cas liés à cette maladie. L’annonce de l’éradication du poliovirus au Niger a été faite par nos autorités en décembre 2019.

Récemment, par contre, deux enfants dans la région de Niamey et Tillabéry ont été atteints par cette maladie, a annoncé l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en avril dernier.

D’après Dr Pascal Mkanda, coordinateur du programme OMS d’éradication de la polio dans la Région Afrique, « le Niger a mis fin aux précédentes épidémies de polio en organisant des campagnes de vaccination de masse de grande qualité en 2019. Malheureusement, cela ne sera pas possible maintenant car nous avons suspendu les campagnes de vaccination de masse contre la polio en raison des réponses à la pandémie du nouveau coronavirus (COVID-19) ».

Notre pays vient de rejoindre, ainsi, l’Angola, le Ghana, le Mali, le Nigéria, le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, la République centrafricaine, la Côte d’Ivoire, le Tchad, la République démocratique du Congo, l’Éthiopie, le Togo et la Zambie, des pays africains qui connaissent des flambées de poliovirus dérivé de vaccins.

La pandémie du coronavirus étant la préoccupation mondiale de l’heure, « le poliovirus continuera inévitablement à circuler et pourrait paralyser davantage d’enfants car aucune campagne de vaccination de qualité ne peut être menée en temps opportun », a indiqué le Coordonnateur Afrique du programme polio de l’OMS au micro dans d’un de nos confrères.

Il importe, donc, à nos pays où des cas de polio existent encore, de reprendre de manière systématique la vaccination pour éviter des handicaps graves qui les marqueront à vie.

Avec les campagnes de vaccination qui s’organisaient régulièrement avant l’apparition de la pandémie du Covid-19, le nombre de cas polio a chuté de 350 000 cas en 1988 à 33 cas en 2018, soit une baisse de 99% de 1988 à 2018.

Il n’existe pas de traitement de la poliomyélite. Seule la prévention par une administration régulière du vaccin antipoliomyélitique aux enfants peut les protéger à vie contre la maladie.

Si la polio peut être éradiquée par l’administration d’un vaccin, tel n’est pas le cas pour le Covid-19. Ce dernier continue à faire des milliers de victimes dans un monde mal préparé à son apparition. Il est vrai que tous les pays s’activent à lui trouver un vaccin, pour l’heure, tous sont au stade de la prévention comme seul moyen de s’en protéger.

Au 1er septembre 2020, le coronavirus a touché 25 969 540 personnes parmi lesquelles 865 790 sont mortes.

Les pays les plus affectés sont les États-Unis avec 6 257 889 cas recensés dont188 902 morts, le Brésil avec 3 950 931 cas recensés dont 122 596 morts, l’Inde avec 3 779 263 cas recensés dont 66 480 morts.

En ce qui concerne le Niger, 1176 cas ont été recensés, 1088 sont guéris et 69 sont décédés.

Bassirou Baki Edir

Niger Inter

GRATUIT
VOIR