Le voyage historique du président de la République, Mohamed Bazoum, à Baroua, dans la région de Diffa, la semaine dernière n’a pas échappé au président de l’Assemblée nationale, Seïni Oumarou, dans son discours de clôture de la première session ordinaire du parlement au titre de l’année 2021.

Face aux représentants du peuple, au chef du Gouvernement, aux membres du gouvernement ainsi que le corps diplomatique, le président de l’Assemblée nationale a salué le voyage historique du président de la République.

« Bravant insécurité et intempéries », Mohamed Bazoum s’est rendu à Baroua la semaine dernière. « Cette visite augure des lendemains meilleurs pour les populations qui viennent de retrouver, après six ans d’errance, leur milieu naturel », s’est réjoui Seïni Oumarou.

« Cette visite a aussi eu le mérite de rehausser le moral de notre armée qui d’ailleurs (…), vient d’engranger coup sur coup plusieurs victoires face à l’ennemi », a-t-il ajouté.

Pour autant, la Représentation nationale « fonde l’espoir que le Gouvernement prendra toutes les dispositions sécuritaires et socioéconomiques pour pérenniser à jamais ce retour des populations en redoublant de vigilance à tous les niveaux », a dit le président de l’Assemblée nationale.

Après six ans, les populations de Baroua et d’autres villages de la région de Diffa abandonnés pour raison d’insécurité, ont commencé à regagner leur terroir, toute chose que le président de la République, Mohamed Bazoum, a voulu constater de près en effectuant une visite de 48 heures dans la zone.

Almoustapha Aboubacar

Niger Inter

GRATUIT
VOIR