Après 15 mois d’inactivité, due notamment à la Pandémie de la Covid-19, l’arène de lutte de Niamey a renoué avec les combats spectaculaires, à l’occasion d’un Tournoi national de retrouvailles, organisé par la Fédération nigérienne de luttes(FENILUTTES), pour célébrer la brillante élection à la magistrature suprême de notre pays de Son Excellence Mohamed Bazoum.

 Les Nigériens ont réellement soif de leur sport favori, le sport-roi : la lutte traditionnelle. En atteste la forte mobilisation des spectateurs à l’arène de Niamey tous ces 3 jours. Trente-deux gladiateurs, venus de nos 8 régions, ont participé à cette compétition dont l’apothéose est intervenue le dimanche 11 avril dernier.

 Et c’est « El Phenomeno », de la lutte nigérienne, Kadri Abdou alias Issaka Issaka de Dosso, qui a remporté la finale aux dépens d’Aibo Hassane de Maradi, considéré comme le lutteur du moment. Après un ramassé du pied droit d’Aibo, Issaka Issaka utilise toute sa force physique pour envoyer son adversaire sur le sable. Une belle finale qui a répondu aux attentes des nombreux fans. Issaka Issaka remporte la Coupe et une enveloppe de 500 000 FCFA.

Lieu de retrouvailles

Dans une allocution qu’il a prononcée, à cette occasion, devant plus de 5000 spectateurs, le Représentant de Niger-Télécoms a indiqué que : « la lutte constitue un lieu de retrouvailles. Et l’engouement, la ferveur, la passion et surtout l’amour pour ce sport ne font que croitre chaque année dans les cœurs des nigériens. C’est pour toutes ces raisons que Niger-Télécoms s’est toujours engagé à la soutenir et à lui donner toutes ses lettres de noblesses ».

 Et Ali Dourfaye de poursuivre : « Notre engagement aux côtés de la FENILUTTES pour l’organisation de ce tournoi, à l’occasion de l’investiture de SE Mohamed Bazoum, trouve son essence dans l’accompagnement de la lutte traditionnelle ».

Pour sa part, le Directeur de communication et relations publiques à la Direction générale des impôts (DGI), partenaire des lutteurs nigériens, a rappelé que son institution a, depuis plusieurs années, marqué sa présence dans nos arènes. Et Affizou Abdou d’indiquer que : « La DGI ne peut pas rester en marge d’un si grand évènement qui consacre l’investiture du 2ème Président démocratiquement élu de la 7ème République, Mohamed Bazoum. Notre institution a toujours été aux cotés des sportifs, en général, et des lutteurs, en particulier, et nous continuerons à œuvrer pour la promotion et le rayonnement de ce sport-roi au Niger.

Notre accompagnement ne fera jamais défaut ». Au regard du franc succès qu’a connu ce tournoi, il est temps, grand temps, que le nouveau ministre des Sports, Adamou Sékou Doro, annonce officiellement la tenue de la 42ème édition du Sabre national de lutte traditionnelle prévue à Niamey. Selon plusieurs sources sûres, ce Sabre pourrait se tenir après la fête de Ramadan. Mais à quelles dates ?

Ousmane Keita

Niger Inter

GRATUIT
VOIR