Dans l’après-midi du mardi 13 avril 2021, un incendie s’est déclaré dans l’école primaire du quartier Pays-Bas, non loin de l’Aéroport International Diori Hamani de Niamey. 28 classes sont parties en fumée emportant avec elles plus d’une vingtaine de vies innocentes. Les victimes, des enfants du préscolaire âgés de 3 à 5 ans étaient en classe lorsque le feu les a surpris. L’afflux des habitants du quartier et des éléments de la protection civile sur les lieux ne leur a pas été d’un véritable secours.

Une fois l’incendie maîtrisé, c’est dans une consternation absolue que leurs petits corps calcinés ont été dégagés des cendres. Ils étaient pour la plupart agglutinés autour de celui d’une dame du quartier venue les secourir, certains étaient même dans ses mains. La dame en question a vaillamment essayé de les protéger des flammes mais sans succès tant celles-ci étaient violentes.

Les classes de l’école primaire du quartier Pays-Bas étant faites de bois et de chaume n’ont pas longtemps résisté au feu qui s’est déclenché d’une manière inattendue. La chaleur torride de ce soir-là accompagnée de bourrasques de vent a facilité la propagation rapide des flammes. Pire encore, le quartier, mal loti et situé dans un ravin, est très difficile d’accès. En cas de sinistre, les secours ne peuvent s’y rendre qu’au prix de mille et une acrobaties.

Dans un tel contexte, un incendie tel que celui qui a ravagé l’école primaire du quartier ne peut que faire de nombreuses victimes et des dégâts matériels importants.

Les parents des petites victimes innocentes sont tous sous le choc et ne comprennent pas comment un tel drame s’est produit. Le Premier Ministre, Ouhoumoudou Mahamadou, le Ministre de l’Education Nationale, Dr Rabiou Ousman et le Gouverneur de la Région de Niamey, Oudou Ambouka, se sont rendus sur les lieux afin de constater l’étendue du sinistre et compatir à la douleur des familles endeuillées.

Dans de nombreuses écoles du Niger, par manque de moyens conséquents, les élèves prennent cours dans des classes en paillotes. Ce qui a pour conséquences des incendies fréquents avec pour certains des pertes en vies humaines. 24 heures après le drame qui s’est produit au quartier Pays-Bas, un autre incendie s’est déclenché à l’école Lazaret 7. Des classes en paillotes, en plein cœur de la Capitale, qui viennent d’être transformées en cendres sans, heureusement, faire de nouvelles victimes.

Bassirou Baki Edir 

Niger Inter

GRATUIT
VOIR