Selon un communiqué du ministère de la défense nationale, « La nuit du 17 janvier 2021 vers 20 heures suite à l’attaque terroriste de la position militaire de Chétima Wongou dans la région de Diffa vigoureusement repoussée par les forces armées nigériennes (FAN), une poursuite a été engagée ».

Le lundi 18 janvier 2021 aux environs de 15 heures, nos éléments sont tombés sur un Engin Explosif Improvisé (EEI). Le bilan, côté ami est malheureusement de quatre (04) morts et huit (08) blessés graves. Les opérations de ratissage et les reconnaissances offensives se poursuivent, a précisé le communiqué.

 Cette action promptement repoussée par les militaires opérant dans la zone vient s’inscrire aux multiples tentatives désespérées du groupe terroriste Boko Haram à entraver la quiétude sociale dans la région, selon une source du Secteur 4 de la force mixte multinationale à Diffa.

Et la même source de rassurer que « Les efforts se poursuivent dans l’ensemble pour traquer les terroristes et autres criminels afin d’asseoir progressivement une paix durable dans la région. C’est d’ailleurs le lieu ici de remercier la vaillante population de Diffa pour son profond soutien aux forces de défense et de sécurité et les exhorter à faire davantage preuve de résilience et de collaboration ».

Oumou Gado

Niger Inter

GRATUIT
VOIR