« Les élections présidentielles, couplées aux législatives du 27 décembre courant, se sont déroulées conformément aux dispositions du code électoral nigérien », a estimé le Chef de la Mission d’observation des élections de la Communauté des Etats Sahélo-Sahariens (CEN-SAD), l’ancien chef de l’État malien, SEM.  Dioncounda Traoré, lors d’une conférence de presse qu’il a présidée ce lundi 28 décembre 2020 à Niamey.

 En effet, le Chef de la mission du CEN-SAD, a souligné avec satisfaction, que le gouvernement nigérien s’est inscrit résolument dans le respect des ces principes fondamentaux de la démocratie, tels reconnus par les instruments internationaux et nationaux en la matière.

Il a souligné que la Mission qu’il dirige a déployé plusieurs équipes d’observateurs dans cinq des huit régions du Niger, avec 80 centres de vote forts de 226 bureaux de vote.

Le rapport produit par les équipes déployées sur le terrain, a fait ressortir, « un déploiement satisfaisant de la logistique et du matériel de vote dans les centres de vote, la présence des délégués des candidats dans les bureaux de vote, et la participation forte des femmes et jeunes aux scrutins », a souligné M. Dioncounda Traoré.

Cependant, observe, l’expert, des cas d’insuffisances ont été observés, même si par ailleurs, ils ne sont pas de nature à entacher la transparence, la régularité et la crédibilité du scrutin.

La mission s’est particulièrement félicitée de la maturité de la classe politique nigérienne dans son ensemble, pour les efforts qu’elle a consentis dans la formation politique de ses militants, en les amenant à placé au-dessus de tout, l’intérêt supérieur de la nation nigérienne.

Prenant en compte toutes les observations relayées, la Mission d’observation électorale de la CEN-SAD a formulé des recommandations à l’endroit des autorités nigériennes, aux acteurs politiques, à la Commission électorale et à la Communauté internationale, dont la teneur se résume à l’exhortation des candidats en lice, « à respecter les résultats issus des urnes et à recourir aux procédures et aux voies légales pour le règlement de tout contentieux en rapport avec le scrutin. »

Cette mission du CEN-SAD, a particulièrement, tenu à remercier de vive voix, le Président de la République SEM. Issoufou MAHAMADOU, « qui a rendu possible ce climat de sérénité et de confiance dans lequel s’est déroulé ce double scrutin en ne briguant pas un troisième mandat ».

Notons au passage, que cette cérémonie s’est déroulée en présence du Secrétaire Exécutif de la CEN-SAD, M. Ibrahim Sani Abani.

Bazo Maazou

Niger Inter

GRATUIT
VOIR