Après les géants meetings de Maradi, Agadez, Dosso, Tillabéry, Tahoua, hier c’est un méga meeting que le candidat du PNDS Tarayya et de la coalition Bazoum 2021 a animé dans la capitale du Damagaram. Les sorties massives des populations dans les meetings de Bazoum constituent des aveux cinglants contre les pourfendeurs du candidat de la Renaissance Acte III.

Après les interventions de Kassoum Moctar et Lawan Magagi au nom de la coalition ‘’Bazoum 2021’’. Les deux orateurs après avoir rappelé les acquis de la gouvernance du président Issoufou, ont appélé les damagaraouas a voté massivement Mohamed Bazoum pour consolider les acquis et avancer.

Très impressionné et ému face au raz-de-marée rose dans le Damagaram, Bazoum a dit à l’endroit de ses détracteurs que ‘’Ce sont les Nigériens qui vont décider qui est nigérien et qui ne l’est pas le 27 décembre prochain’’.

Pour lui, c’est la fin de la diversion depuis le dernier arrêt de la Cour constitutionnelle. Et Bazoum de demander aux jaloux et envieux de prendre leur mal en patience pour décidément l’affronter dans les urnes le dimanche prochain.

S’adressant aux populations du Damagaram, Mohamed Bazoum a déclaré : « J’ai été dans 214 communes du Niger depuis ma démission du gouvernement. Ces tournées de proximité m’ont permis de m’imprégner de la réalité vécue par les populations dans tous les domaines. C’est pourquoi à la différence de mes adversaires restés dans les salons feutrés à Niamey, j’ai un programme estimé à 13 000 milliards de FCFA pour apporter des solutions aux problèmes qui assaillent les populations ».

C’est un programme où des experts ont laborieusement réfléchi pendant un an pour nous permettre de relever les défis de notre pays pour les 5 prochaines années, si les Nigériens devaient accorder leur confiance au candidat Bazoum.

Conformément à ce programme de Renaissance acte III, ‘’nous allons faire en sorte que les enfants des pauvres puissent aller à l’école pour se former comme moi-même, fils d’une localité comme Tesker ai pu étudier et bénéficier d’une bonne formation’’, a déclaré Bazoum.

A l’endroit de la jeune fille, Bazoum propose l’érection des internats dans les collèges ruraux où les jeunes filles seront dans des conditions descentes d’étude comme remède à la perdition scolaire de celles-ci. Cette mesure pourrait booster la participation et la contribution de la femme au développement, selon Mohamed Bazoum.

Pour cela nous allons mettre un accent particulier sur la formation des enseignants dans le but d’améliorer la qualité de l’éducation au Niger.

Mohamed Bazoum a remercié les populations de Zinder pour leur mobilisation pour le triomphe du programme de Renaissance Acte III. Après la capitale du Damagaram, le candidat de l’espoir, Mohamed Bazoum a animé un autre meeting à Magaria.

Abdoul Aziz Moussa

Niger Inter

GRATUIT
VOIR