Après une dizaine de jours en tournée de proximité auprès des militants et structures du parti dans la région de Tahoua, le président du Comité exécutif et candidat du PNDS-Tarayya, Mohamed Bazoum est sorti très réconforté par l’accueil et la mobilisation des adaraouas dans les 33 communes visitées. Le moins qu’on puisse dire : la ferveur militante et la chaleur de l’accueil qui lui a été réservé partout à Tahoua prouvent à suffisance que les adaraouas sont vraiment vent débout pour le sacre de Mohamed Bazoum aux prochaines consultations électorales. Constat de notre envoyé spécial.

 Dans le sillage du Président Issoufou Mahamadou, Mohamed Bazoum a tenu à respecter une tradition du PNDS bien établie qui consiste à aller à la rencontre des militantes et militants même en dehors des périodes électorales.

Tout au long de ce périple, le Président Bazoum a rendu particulièrement hommage aux femmes et aux jeunes pour leur mobilisation exceptionnelle qui a rendu très éclatante cette tournée.

Le leader du PNDS avait adressé une mention spéciale à la région de Tahoua notamment à Illéla et Bambaye qui ont fait la gloire et la fierté du parti au début de notre processus démocratique en faisant rentrer le PNDS-Tarayya dans le cercle restreint des partis qui comptent sur l’échiquier politique national.

C’est donc en reconnaissance à la confiance et à la fidélité des adaraouas au PNDS-Tarayya que Mohamed Bazoum a tenu , partout où il est passé à Tahoua, à rappeler ce lien historique entre le PNDS-Tarayya et la région de Tahoua.

Adepte du terrain comme Issoufou, à l’occasion de cette sortie, Bazoum a visité 33 communes soit plus de 100 localités où il est effectivement allé à la rencontre des militants pour les écouter et avoir une idée précise des défis et difficultés qui les assaillent.

La mobilisation fut exceptionnelle. Les bains de foule et les meetings tenus durant les 10 jours augurent de très belles perspectives pour la candidature de Mohamed Bazoum et l’adhésion aux idéaux du PNDS-Tarayya. Aucun mot ne peut traduire certaines scènes de ces militantes et militantes face à leur leader tant les gestes et les paroles entendues viennent du fond du cœur. Qui plus est, souvent sous la pluie les gens attendent l’arrivée de Mohamed Bazoum ou bien la volonté des populations à poursuivre les meetings malgré les intempéries.

Durant 9 jours, Mohamed Bazoum a touché du doigt les conditions de vie des adaraouas. Il a vu l’état des routes, l’environnement hostile de Bagaroua, Barmou, Tamaské, Ibohamane, Toro, Kalfou, Alléla, Bangui pour ne citer que ces localités parmi la centaine où il a mis pieds.

 Il importe de souligner que Bazoum et la délégation qui l’accompagne ont fait ce périple par leurs propres moyens de transport. Le logement également est assuré par les structures et militants du parti. C’est dire que Bazoum a tenu sa promesse tenue l’an dernier à Zinder où il a exhorté lui-même et les autres candidats à ne pas recourir aux moyens de l’Etat pour leurs activités partisanes. C’est ainsi que même dans les centres urbains, le séjour de la délégation est assuré dans les villas ou maisons privées.

« Très honoré d’avoir pu participer à la totalité de cette tournée en profondeur, à l’occasion de laquelle nous avons tous été émus par la grande mobilisation des femmes et des jeunes en particulier, sortis en masse parfois sous la pluie, parfois sous une très forte chaleur et très souvent au détriment de leurs travaux champêtres. Tous étaient galvanisés par les interventions exceptionnelles du Président Bazoum. Merci aux populations de l’Ader et aussi aux structures du parti pour leur organisation ! », témoignait Sani Issoufou Mahamadou sur Facebook.

C’est justement très réjoui de la mobilisation et l’engagement militant des adaraouas que le Président Bazoum rappelait cet adage très cher au président Issoufou à savoir : « Danbou in ya yi yawa bai ya jin mai ba ». Et Bazoum d’ajouter : « Danbou dan oubanchi za chi ji mai », juste pour réaffirmer sa détermination à parachever l’œuvre du Président Issoufou. C’est du reste pour avoir une idée de la tâche d’ailleurs que Mohamed Bazoum a initié cette visite de proximité au niveau des structures du parti et militants.

Cette tournée a été globalement satisfaisante et encourageante pour Mohamed Bazoum. La ferveur militante et la chaleur de l’accueil qui lui a été réservé partout à Tahoua prouvent à suffisance que les adaraouas sont vraiment vent débout pour le sacre de Mohamed Bazoum aux prochaines consultations électorales. Qui vivra verra !

Abdoul Aziz Moussa, envoyé spécial

Niger Inter

GRATUIT
VOIR