Dans le cadre de la mise en œuvre de la décision du 33ème sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine tenu à Addis abéba  les 9 et 10 février 2020 pour le déploiement d’une force additionnelle de 3000 militaires pour appuyer les efforts des pays du G5 Sahel dans la lutte contre les groupes armés terroristes, une réunion conjointe Union Africaine, G5 Sahel et la CEDEAO s’est tenue à la salle Margou de l’Hôtel Gaweye de Niamey le 16 mars 2020.

La cérémonie d’ouverture a été présidée par le Ministre des affaires Etrangères, de la coopération, de l’intégration africaine et des nigériens à extérieur, M. kalla Ankourao, en présence du Ministre d’Etat, Ministre de l’intérieur du Niger, Mohamed Bazoum , du Ministre de la défense du Niger Issoufou katambé, du Ministre de la défense de la Mauritanie, Hanena Ould Sidi, du Secrétaire Permanent du G5 Sahel, M. Mamane Sidikou, du Commissaire paix et sécurité de l’Union africaine, M. Ismail Chergui, du Chef d’Etat-major de la force en attente de la CEDEAO, Général Yusuf, de l’envoyé spécial de l’Union africaine pour le Sahel, M. Pierre Buyoya et bien autres personnalités.

Le but de la réunion est de réfléchir sur les modalités pratiques du déploiement de 3000 militaires provenant des pays membres de l’Union Africaine, pour appuyer les pays du Sahel dans le combat qu’ils mènent contre le terrorisme.

En effet, très préoccupés par la situation qui prévaut dans cette zone, les Chefs d’Etat et de Gouvernement, lors de la 33ème session ordinaire de la Conférence tenue les 09 et 10 février 2020 à Addis-Abeba, ont pris la décision, dans un élan de solidarité avec les pays et les populations du Sahel, de déployer un tel contingent pour aider à combattre les groupes terroristes.

A l’issue des travaux de la réunion, les participants ont unanimement reconnu la persistance de la menace terroriste au sahel en dépit des actions entreprises par les Etats concernés pour l’éradiquer. Il est ressorti que : la réunion s’est réjouie de la manifestation concrète de solidarité de l’UA aux Gouvernements et aux peuples du sahel qui ont fait preuve de résilience face aux défis liés aux attaques terroristes et à ceux liés aux questions de développement dans la région ; la réunion se félicite de la décision de l’UA de déployer des troupes  supplémentaires de 3000 militaires pour appuyer les efforts des pays du G5 Sahel ; la réunion souligne la nécessité, la pertinence et l’urgence de ce déploiement qui vient en appui aux efforts des pays de la région ; la réunion a mis en exergue la nécessité de conduire une mobilisation des ressources nécessaires pour permettre la mise en place rapide de la force ainsi que son autonomie. Cette mobilisation des ressources est une condition essentielle pour que la force soit dotée des capacités opérationnelles notamment en termes de combat, de mobilité et d’acquisition de renseignement ; la réunion a décidé de mise en place d’un comité composé de représentants de l’UA, de la CEDEAO et du G5 Sahel pour discuter des mobilités techniques pour le déploiement rapide de la force et initier le processus de planification y affèrent.

La réunion a salué le soutien des partenaires pour la région du Sahel et en appelle à une mobilisation plus accrue et diversifiée.

Enfin les participants expriment leur reconnaissance à son excellence Monsieur le Président de la République du Niger, Président en exercice de la CEDEAO pour l’audience qui leur a été accordée et pour les orientations qu’il a bien voulues leur donner. Ils expriment également leur gratitude au gouvernement et au peuple nigérien pour l’hospitalité et les excellentes dispositions prises pour la tenue de cette importante réunion.

Azahi Souleymane 

                         

Niger Inter

GRATUIT
VOIR