Du 5 au 12 mars 2020, se tient à Dosso un atelier d’élaboration du projet de document du cinquième recensement général de la population et de l’habitat 2021 au Niger. Organisé par l’Institut national de la Statistique (INS), cet atelier regroupe les experts , cadres de l’administration et partenaires de l’INS.

 

L’objectif principal de cette rencontre de Dosso est d’élaborer le Projet de Document (PRODOC) dans lequel seront indiquées toutes les stratégies et les activités à mettre en œuvre pour la réalisation du cinquième recensement général de la population et de l’habitat 2021 du Niger ainsi que les coûts nécessaires pour l’organisation de cette importante opération.

Dans son allocution d’ouverture, le Directeur Général de l’INS, M. Idrissa Alichina Kourgueni  a décliné le but du cinquième (5ième RGPH 2021 en ces termes : «

–          connaître l’effectif total de la population résidente et sa répartition géographique sur l’ensemble du territoire nigérien selon la localité habitée ;

–          actualiser les connaissances sur les phénomènes démographiques et les caractéristiques économiques, sociales et culturelles de la population et particulièrement des groupes vulnérables (femmes, enfants, jeunes, personnes âgées, personnes handicapées, etc.) ;

–          collecter les données de base nécessaires à l’appréciation des conditions de vie des populations, notamment  l’estimation de la pauvreté ;

–          mettre à jour la base de sondage et la cartographie des zones de dénombrement (ZD) pour appuyer les différentes enquêtes de la période intercensitaire ;

–          mettre à jour le répertoire national des localités à travers la collecte des coordonnées géographiques de chacune des localités (villages, hameaux, campement, points d’eau, etc.) en vue de permettre l’établissement des cartes thématiques. »

Et d’ajouter : « Les données, ainsi collectées, seront, rappelons-le, très utiles, pour l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi évaluation des politiques, programmes et projets de développement économique et social, notamment la Stratégie de Développement Durable et de Croissance Inclusive (SDDCI 2035), l’atteinte des Objectifs du Développement Durable (ODD) de 2030, le Plan de Développement Economique et Social (PDES 2017-2021), mais aussi pour la préparation des différentes élections…. ! »

La réalisation d’une opération, de grande envergure, comme le RGP/H, couvrant l’ensemble du territoire national, nécessite la mobilisation d’importantes ressources humaines, financières, matérielles, surtout avec l’utilisation, pour la première fois, de tablettes, comme supports de collecte de données statistiques sur le terrain lors du dénombrement général, a déclaré le DG de l’INS.

A l’ouverture de cet atelier, le gouverneur de la région de Dosso M. Ousmane Moussa a exprimé sa reconnaissance et adressé ses encouragements à l’Institut National de la statistique pour toutes les initiatives visant à mettre à la disposition des utilisateurs des données de qualité. Selon le Gouverneur de Dosso, ‘’le recensement général de la population et de l’habitat constitue l’opération privilégiée de collecte de données statistiques destinée à fournir des informations fiables exhaustives, actualisées et désagrégées au niveau le plus fin pour mettre à jour les informations relatives à la situation sociodémographique et économique du pays’’.

C’est pour disposer d’un  outil, efficient, pour la mobilisation de ces importantes ressources humaines, matérielles et financières, que l’INS organise cet atelier, destiné à élaborer un Projet de document, dénommé PRODOC, dans lequel, seront décrites toutes les activités, leur chronogramme de réalisation, la méthodologie et les ressources nécessaires à la réalisation de ces différentes activités, de la conception des instruments techniques de collecte, en passant par la mise en place des structures chargées de l’exécution des différentes activités, de l’exécution des travaux de cartographie censitaire, jusqu’au dénombrement général, l’analyse des données collectées, et la publication et la diffusion des principaux résultats.

L’objectif, donc,  de cet atelier  est d’élaborer le PRODOC du 5ème RGP/H, dont le dénombrement est prévu en décembre 2021, pour répondre aux attentes du Gouvernement du Niger conformément, faut-il le rappeler, à une directive de son Excellence le Président de la République, Monsieur Issoufou Mahamadou, qui a instruit l’INS pour l’actualisation et la mise à jour rapide des données fiables et de qualité relatives aux questions de population, permettant de disposer les principaux indicateurs sociodémographiques, et de bien mesurer à la croissance démographique, et son impact sur les différentes politiques et programmes de développement, mis en œuvre par le Gouvernement et ses partenaires.,.

La réussite du 5è RGPH dépendra, autant de l’implication de toutes les parties prenantes concernées, autorités politiques, administratives, coutumières et religieuses, du niveau central au niveau déconcentré, que de l’adhésion de la population, et de la bonne organisation des activités de terrain. Sa réussite dépendra aussi et principalement de l’appui de l’Etat et de ses partenaires au développement qui ont toujours accompagné le Niger dans l’organisation de tous ses recensements généraux de la population.

Tiemago Bizo

Niger Inter

GRATUIT
VOIR