Le dimanche 9 février 2020, les scolaires nigériens ont entamé les festivités entrant dans le cadre de la commémoration du 30ème anniversaire des événements tragiques du 9 février 1990.

Lors de cette manifestation pacifique, mais réprimée dans le sang, l’Union des scolaires nigériens (USN) avait perdu trois de ses militants. Elle a également enregistré des blessés graves dont certains gardent encore les séquelles de la violente répression dont ils ont été victimes.

Depuis ce « vendredi noir », les scolaires nigériens commémorent cette date tragique pour rappeler à l’opinion nationale et internationale ce tragique événement qui reste à jamais gravé dans la mémoire collective.

A chaque édition, l’Union des scolaires nigériens demande que justice lui soit rendue ainsi qu’a toutes les familles des victimes de cette tuerie.

Cette année encore, le Comité Directeur de l’USN n’a pas dérogé à la tradition. Il a réitéré aujourd’hui encore, lors du meeting qu’il a organisé, précédé d’une marche pacifique, cette justice que les nigériens en général et particulièrement les scolaires attendent vivement.

Durant une semaine d’activités programmées dans le cadre de cette commémoration, les scolaires nigériens porteront cette revendication, « justice à nos martyrs ».

Mais contrairement aux précédentes éditions, la commémoration du 9 février 2020 au niveau de l’Union des étudiants à l’Université de Niamey (UENUN) a connu des innovations dans les activités programmées.

C’est ainsi que le dimanche 9 février, les militants de l’UENUN sont sortis massivement pour une action de salubrité menée à la rive droite de Niamey.

Du campus universitaire au rond point Haro-Banda, les étudiants ont rendu propre toute cette zone. Cette activité a été suivie le même jour par une opération de plantation d’arbres, toujours à la rive droite de Niamey.

« Nous voulons à travers ces actions sociales, immortaliser la mémoire de nos martyrs et témoigner à l’opinion que notre lutte pourrait se faire autrement », a déclaré le secrétaire général de l’UENUN, Ibrahim Omar Albadé.

Il a en outre indiqué que plusieurs autres activités d’intérêt national et de bienfaisance seront menées à l’occasion de cet anniversaire, notamment une opération de don de sang, une donation en vivres et autres consommables aux malades, etc.

Oumar Issoufa

Niger Inter

GRATUIT
VOIR