Le Niger n’entend plus rester sur la défensive face aux attaques terroristes, devenues récurrentes et très meurtrières ces derniers temps. Des nouvelles stratégies se peaufinent et « le mal sera attaqué à la racine », indique-t-on.

Le Ministre de la Défense Nationale, Pr Issoufou Katambé, l’annonçait déjà devant des soldats nigériens en mission commandée. C’était lors d’une visite de terrain qu’il a effectué après la sanglante attaque d’Inatès.

Selon une source sécuritaire, « c’est un véritable changement qui est en train de s’opérer dans la lutte contre le terrorisme tant au plan tactique que dans la coordination de nos opérations militaires ».

Les récents changements intervenus dans la chaine de commandement des Forces armées nigériennes (FAN) avec la nomination d’un nouveau Chef d’état-major général des Armées, entre autres,  procèdent de ces nouvelles stratégies de lutte.

Un changement de tactique qui produira sans aucun doute, des très bons résultats dans la lutte contre les forces obscurantistes qui menacent la stabilité et l’intégrité de notre territoire.

Dans cette perspective, le devoir commande à tout Nigérien, partout où il se trouve d’apporter son soutien sans faille aux Forces de défense et de sécurité (FDS) qui se battent jusqu’au sacrifice ultime pour préserver notre intégrité et au gouvernement qui déploie des efforts considérables en faveur de nos vaillants soldats.

L’heure n’est plus aux agissements qui n’avancent le pays en rien. Ce dont le Niger a besoin, c’est plutôt l’unité de son peuple, la mobilisation et l’engagement de tous derrière le gouvernement et les Forces de défense et de sécurité (FDS) qui veillent au quotidien pour assurer notre sécurité.

Les Nigériens doivent surtout se convaincre que la lutte contre le terrorisme est un combat qui n’épargne personne. Un combat pour lequel la contribution de chacun de nous est primordiale. Unissons-nous donc pour vaincre ce mal.

 

Oumar Issoufa

Niger Inter

GRATUIT
VOIR