Le choc général provoqué par les douloureux Evènements d’Inatès le 10 décembre 2019, a réveillé la fibre maternelle et patriotique des femmes nigériennes. Le grand hall de l’Académie des Arts s’est avéré trop exigu pour  contenir toutes ces dames et filles venues au nom des partis politiques, des confessions religieuses, des femmes FDS et des jeunes filles. Une véritable mobilisation de soutien aux forces de défense et de sécurité.

Afin de contribuer de manière inexorable, à la paix et à la sécurité aux côtés des hommes, les femmes nigériennes unies, ont rendu publique une déclaration, ce jeudi matin 19 décembre 2019 à Niamey. Dans cette déclaration, elles apportent leur soutien aux Forces de Défense et de Sécurité (FDS) ainsi qu’au Chef Suprême des Armées, pour ses ‹‹ efforts constants qu’il ne cesse de déployer pour venir à bout du terrorisme au Sahel et dans le bassin du Lac Tchad››.

Après avoir présenté leurs condoléances aux familles endeuillées, les femmes ont eu une pensée pieuse à l’endroit des blessés, en vue de leur prompt rétablissement. Elle ont ensuite saisi l’occasion en exhortant ‹‹ les Chefs d’État des pays du G5 Sahel à mutualiser davantage leurs efforts, à continuer l’offensive pour l’opérationnalisation de la Force conjointe ››.

Enfin les femmes nigériennes exhortent le Président de la République SEM Issoufou Mahamadou, à ‹‹ la concrétisation de l’acte annoncé dans son discours à la Nation à savoir, la prise en charge complète des veuves et des orphelins ››, tout en sollicitant l’apport du barreau du Niger et des praticiens du droit afin qu’ils soient la sentinelle de l’effectivité de cette décision.

A noter que la réunion a débuté avec la Fatiha et la prière de la communauté chrétienne. Les deux ont imploré pour le pardon du Niger et la protection divine sur les fils et filles du pays tout entier.

Koami Agbetiafa

 

 

Niger Inter

GRATUIT
VOIR