Des membres de quatre réseaux de délinquants, interpellés par la Police, ont été présentés ce jeudi 26 juillet à la presse dans les locaux de la Direction de la Police judiciaire (DPJ) à Niamey.

Disposant chacun de son propre mode opératoire, les quatre réseaux opèrent dans le vol des véhicules, les vols à main armée et la fausse monnaie.

Face à la presse, l’inspecteur de Police Wazirou Moussa Boubacar, chef Service Art, Culture et Numérique, a expliqué que le premier réseau, composé de quatre personnes de nationalité nigériane opère dans le vol à main armée. Leur mode opératoire, explique-t-il, « consiste à cibler leur victime dans les banques, piéger  leur véhicule en plaçant un clou sur leur passage, les suivre à bord des motos et leur faire signe qu’elle a une crevaison ». Ils profitent de cet instant d’arrêt pour emporter l’argent déposé dans le véhicule. « A défaut, ils poursuivent leur proie jusqu’où elle s’arrête et si les circonstances leur permettent, ils cassent le vitre du véhicule pour soutirer l’argent ».

Ce réseau, dont le chef reste au Nigeria, tandis que deux autres à Niamey opèrent à Niamey, a, à son actif une centaine de millions emportés. Un d’entre eux a été interpellé par la Police, le deuxième a fui pour se réfugier dans son pays.

Composé de trois individus, le second réseau est spécialisé dans le trafic des véhicules qu’ils acheminent au Nigeria. « La nuit, ils circulent afin de repérer tout véhicule isolé garé à la devanture d’une maison. Au moyen des faussent clés, ils ouvrent et démarrent le véhicule et la même nuit ils quittent Niamey empruntant des routes secondaires, souvent des sentiers, pour échapper aux postes de contrôle. Ils acheminent le véhicule au Nigeria pour le livrer à leurs receleurs », explique l’inspecteur de Police.

Deux des membres ont été interpellés par la Police, le troisième ayant pris la fuite. Ils ont à leur actif un total de 16 véhicules volés qu’ils ont pu acheminer au Nigeria. « Dans ce dossier, la PJ est en coopération étroite avec les autorités policières du Nigeria. Une équipe de la PJ s’y est rendu pour solliciter et obtenir la coopération du Nigeria afin de démanteler ce réseau et retrouver ces véhicules là », a-t-il rassuré.

Le 3è  réseau est composé de 7 personnes, également spécialisée dans le vole des véhicules dans la ville de Niamey. Pour opérer, ils utilisent les services d’un mécanicien pour découper la partie qui comporte le numéro de châssis du véhicule volé pour le remplacer par un autre numéro de châssis. Après quoi, ils changent la couleur du véhicule et se font régulièrement attribuer une nouvelle plaque d’immatriculation. « Certains véhicules sont dépiécés et revendus en pièces détachés », a-t-il indiqué.

Les 7 personnes sont interpellées par la Police avec à leur actif une douzaine de véhicule  volée. La Police a retrouvé et immobilisé à la DPJ 7 véhicules, 2 autres sont concassés et revendus en pièces détachés et 4 autreS sont activement recherchés. En outre, la Police a retrouvé avec ces délinquants une somme de 3 030 000 de faux billets de FCFA.

Quant au 4è réseau, il est composé de 4 personnes interpellées. « C’est un groupe qui était en constitution avec pour intention de commettre des vols à main armée. Ils ont déjà à leur actif un véhicule volé pour leur besoin et une arme à feu et des munitions », a explique l’inspecteur qui a tenu à informer la population que la DPJ est « prioritairement orientée sur le dossier du meurtre crapuleux perpétré il y a une semaine dans la Ceinture verte de Niamey, avant de la rassurer que les auteurs de cet acte ignoble seront identifiés, interpellés et traduits devant les tribunaux ».

Almoustapha Boubacar

Niger Inter

GRATUIT
VOIR