Le Président de la République SEM Mohamed Bazoum a reçu en audience, hier dimanche 05 septembre 2021, le ministre algérien des Affaires Etrangères, M. Ramtane Lamamra, en visite de travail au Niger. Cette visite fait suite à celle du Président Bazoum en Algérie du 12 au 14 juillet dernier, sur invitation de son homologue algérien, Abdelmadjid Tebboune.

Le Chef de la diplomatie algérienne a fait avec le Président de la République « le tour des questions d’intérêt commun concernant notamment la relation amicale, fraternelle et la coopération féconde entre les deux pays frères et voisins », a-t-il indiqué à sa sortie d’audience.

Les questions d’intérêt commun concernant les sphères régionale, continentale africaine et internationale ont également été évoquées au cours de cette audience, a-t-il souligné.

« Sur toutes ces questions, nous avons réitéré notre détermination commune à travailler ensemble à l’exemplarité du partenariat et de la relation entre nos deux pays », a-t-il affirmé.

« Nous partageons une communauté d’espérance et d’expérience et avons sur les questions internationales un regard objectif, juste, s’inspirant des valeurs qui ont façonné l‘histoire et la trajectoire de nos propres peuples, qu’il s’agisse de la décolonisation que  nous avons assumée ensemble, pour nous-mêmes comme pour les pays frères et mouvements frères avec lesquels nous avons marqué une solidarité de tous les instants, qu’il s’agisse également de toutes les grandes problématiques affectant le devenir de nos peuples », a ajouté M. Lamamra.

« Cette première séance a permis de diriger beaucoup de lumière sur la situation telle qu’elle se présente, mais plus important encore, sur les perspectives de développement de cette relation de grande portée entre nos deux pays frères », a-t-il précisé.

Cette relation a confirmé essentiellement « les orientations stratégiques » qui ont été déterminées à Alger, au cours de « l’historique visite » du Président Mohamed Bazoum, qui a permis aux dirigeants des deux pays « de dégager les horizons, de tracer les perspectives très concrètes pour nos relations bilatérales », a-t-il poursuivi.

Des rencontres bilatérales entre le ministre algérien et plusieurs membres du gouvernement nigérien dont le ministre des affaires étrangères et de la coopération sont programmées ce lundi.

Pour mémoire, la République du Niger et la République démocratique et populaire d’Algérie partagent une frontière longue de 958 km et une relation de solidarité agissante, fondée sur les idéaux de la paix et du développement. Dès 1971, les deux pays ont entériné la mise en place d’une Commission Mixte pour la promotion de la coopération économique, culturelle, scientifique et technique.

Tiemago Bizo

Niger Inter

GRATUIT
VOIR