Après un mois d’interruption, les éliminatoires pour la phase finale de la Coupe du Monde de football/Qatar 2022 reprennent en début du mois prochain avec les 3èmes et 4ème Journées des éliminatoires.

Dans le Groupe A, on assistera à la double confrontation entre l’Algérie et le Niger dont le match Aller est prévu pour le vendredi 8 octobre 2021 à Blida (Algérie) et le Retour programmé pour le mardi 12 octobre prochain à Niamey (Niger).

Mais depuis quelques semaines, cette double confrontation fait la « Une » de plusieurs journaux algériens qui craignent une probable élimination des algériens, pourtant champions d’Afrique en titre.

Totalement menacé dans ce groupe par le Burkina Faso (1er ex) et le Niger (3ème) avec 3 points, les algériens se sentent trop menacer par le Niger. En effet, selon le site Afrique.le360.ma qui a écrit en gros titre : les algériens crient au complot : « Pas un seul jour ne passe sans que la presse sportive algérienne n’évoque un complot contre les Fennecs pour les écarter des qualifications de la Coupe du Monde/Qatar 2022 ».

Dans ce cri de détresse, ils parlent du cas de la pelouse du stade Général Seyni Kountché qui accueillera la rencontre de la 4ème journée. Et là, selon le site panafricain, c’est même l’entraineur Tunisien de l’U.S Ben Guerdane Aoun Hakkim, présent à Niamey contre l’A.S Police en Coupe CAF qui a témoigné de l’état très impeccable des vestiaires et de la pelouse du stade Seyni Kountché.

« Les vestiaires et la pelouse répondent parfaitement aux normes internationales et n’ont rien à envier aux autres stades du continent », a martelé l’entraineur Tunisien ici même à Niamey.

Aujourd’hui, le stade Seyni Kountché est prêt à recevoir n’importe quelle rencontre internationale au regard des travaux de rénovation effectués. Outre la pelouse, nos confrères parlent de l’heure du match du 12 octobre 2021. Là aussi, sans disposer d’aucune preuve ou une quelconque information officielle, ils parlent d’une rencontre prévue à 14 heures. Ce qui n’est nullement pas le cas.

Selon nos informations, cette rencontre qui opposera le Niger à l’Algérie au stade Seyni Kountché est programmée pour être jouée à 17 heures. Voilà une mauvaise foi. Des confrères qui balancent des informations erronées et sans fondements, sont-ils sérieux ?

L’horaire de ce match continue encore à faire la « Une » de tous les journaux en parlant même de magouille de la CAF et de la FENIFOOT. Certains disent que c’est une manière d’épuiser les Fennecs par la canicule de Niamey. En réalité, ils souhaitent jouer la nuit comme au Maghreb. Or, les projecteurs du stade sont toujours en réfection. Et même si c’est le cas, le Niger ne peut s’offrir ce luxe.

Parlant de la magouille de la FENIFOOT avec la complicité de la CAF, nos confrères ont porté des accusations graves et infondées, car nulle part, la FENIFOOT n’a entrepris une telle démarche.

La réouverture par approbation du stade Général Seyni Kountché a été faite par la CAF. En clair, les Fennecs ne souhaitent pas jouer à Niamey mais plutôt à Marrakech.

Si aujourd’hui, la presse algérienne crie à l’élimination probable de l’Algérie, soit par le Burkina ou le Niger, c’est bien possible.

Mais parler de complot, c’est de la pure diversion. Et cela ne marchera pas avec le Président de la FENIFOOT, le Colonel-Major Pelé et ses poulains du Mena, déterminés à faire une belle prestation dans cette double confrontation face à l’Algérie et surtout créer la surprise. Pourquoi pas !

Ousmane Keita

 

Niger Inter

GRATUIT
VOIR