À l’occasion de la célébration des Martyrs tombés lors de la tentative du Coup d’Etat du 15 juillet 2016, et de la Journée de la Démocratie et de l’Unité Nationale de Turquie, l’Ambassade turque au Niger a organisé une importante cérémonie à Niamey.

Discours commémoratif de Mustafa Türker ARI, Ambassadeur de la République de Turquie au Niger, projection d’un court métrage sur le coup d’Etat avorté du 15 juillet 2016 et visite des stands. Tel est le menu de cette commémoration qui a enregistré la présence des députés nationaux, des membres du gouvernement et de plusieurs invités.

Dans son mot introductif, l’Ambassadeur de la République de Turquie au Niger a d’abord rendu un hommage appuyé à ses compatriotes, qui ont rendu l’âme dans la lutte que mène leur pays contre l’organisation terroriste de Fetullah Gülen (FETÖ), notamment les attaques contre le peuple turc du 15 juillet 2016.

Les membres de l’organisation clandestine criminelle et terroriste, appelée tout court FETÖ, qui a pour chef Fetullah Gülen  et qui possède une portée et des méthodes de nuisance sans précédent, « avaient attaqué et bombardé, sans état d’âme, les Institutions et les symboles de l’Etat turc, entre autres la Direction Générale des Renseignements, la Grande Assemblée Nationale de Turquie ainsi que le Complexe Présidentiel », rappelle Mustafa Türker ARI.

Mais c’était sans compter avec la détermination du Peuple turc pour la cause de leur pays. « Ce jour-là, le peuple turc s’était mobilisé et était sorti comme un seul homme pour défendre la République et les institutions de l’Etat », explique-t-il. « L’héroïsme patriotique des citoyens permit à l’Etat de déjouer cette tentative qui se révéla d’être la plus sanglante terreur que la Turquie ait connue dans son histoire contemporaine », ajoute-t-il.

Le bilan de cette tentative de remise en cause des institutions démocratiques et républicaines est de 251 martyrs et 2.196 blessés. « C’était une véritable conspiration contre l’unité nationale et la solidarité de notre pays, il y a déjà cinq ans », se souvient-il.

La Turquie engagée dans la lutte contre les organisations terroristes

 

Toutefois, cette tentative a permis à l’Etat et au peuple turc de découvrir le plus grand complot de cette structure opérationnelle secrète. Pour ce faire, les autorités turques concentrent leurs efforts pour révéler le réseau organisationnel de cette organisation terroriste.

C’est ainsi qu’au cours des derniers 18 mois, environ 2 000 suspects ont été arrêtés et remis à la justice. « La Turquie visée par des diverses organisations terroristes, depuis des années, poursuivra sa lutte légitime et sans merci contre ces dernières, et ne ménagera aucun effort pour soutenir d’autres Etats en ce sens », a martelé l’Ambassadeur de Turquie au Niger.

 

Le secteur éducatif comme appât

 

Fetullah Gülen et ses partisans se sont déguisés à partir des années soixante en mouvement éducatif, lorsqu’ils ont commencé à créer des écoles en Turquie et plus tard dans le monde. Mais pour contrer l’extension de cette organisation, la Fondation Maarif de Turquie a repris plusieurs écoles et centres d’enseignement affiliés à la FETÖ afin de ne pas interrompre les activités pédagogiques, et mieux encore d’enseigner aux élèves les programmes officiels de leurs pays.

« Dans ce cadre, les élèves des Ecoles de la Fondation Maarif au Niger enregistrent chaque année un grand succès. Les taux de réussite au baccalauréat sont élevés, s’est réjoui l’Ambassadeur turc au Niger. « La Fondation Maarif, qui contribue à l’éducation de la jeunesse nigérienne sur la base des valeurs nationales du Niger, envisage de nouveaux projets au Niger dans la période à venir », a-t-il promis.

Almoustapha Aboubacar

Niger Inter

GRATUIT
VOIR