Le Président de la République, MOHAMED BAZOUM, séjourne à Londres en Angleterre où il participe au Sommet mondial de l’Education qui se déroule du 28 au 29 juillet 2021. La rencontre de la Capitale anglaise est une initiative conjointe du Président kényan, Uhuru Kenyatta et du Premier Ministre britannique, Boris Johnson.

 Au Sommet historique de Londres du Partenariat Global de l’Education (PGE), le Président Bazoum sera aux côtés de sept autres chefs d’Etat dont, entre autres, les présidents français Emmanuel Macron, Mohamed Buhari du Nigeria ou Nana Akufo Addo du Ghana et aussi des Jeunes Leaders du monde entier.

La collecte d’un fonds d’environs 2.787 milliards de F CFA destiné à accompagner l’apprentissage des enfants dans le monde dans la perspective de l’atteinte de l’Objectif du Développement Durable (ODD4-Education) et dans un environnement fortement marqué par les impacts de la pandémie du COVID est l’enjeu d’une telle rencontre.

Le sommet vise, avant tout, à mobiliser la communauté internationale pour lever 5 milliards de Dollars pour les 5 prochaines années. Il s’agit surtout de pérenniser l’éducation en aidant les enfants à entrer à l’école et à y rester. Ce qui cadre parfaitement à la perspective nigérienne de l’éducation obligatoire jusqu’à l’âge de 16 ans.

Des idées concrètes sont attendues à l’issue du sommet, des idées qui permettront de renverser la tendance descendante de la qualité de l’éducation et surtout le degré d’engagement financier pour améliorer ce secteur et atteindre les objectifs de l’ODD4.

Il faut souligner que des investissements colossaux soutenus dans le domaine sécuritaire et les contrecoups financiers du changement climatique n’ont pas empêché au Niger de faire de l’éducation une priorité plus que toute autre.

Une des exigences  du Sommet de Londres est d’inciter les Etats à prendre l’engagement de consacrer au moins 20% de leurs ressources à l’Education.

Le Président de la République, Mohamed Bazoum, pour sa part, s’est déjà engagé à allouer 22% du budget global de l’Etat à ce domaine, soit au-delà du seuil, visé pour l’atteinte des ODD4.

A cette fin, l’État continuera à mobiliser les ressources internes et fera le plaidoyer auprès des partenaires techniques et financiers.

Le Partenariat Mondial pour l’Education (PME) représente au Niger le plus grand contributeur du Fonds Commun Sectoriel de l’Education avec 47,44 milliards de F CFA. Il intervient en plus au plan de riposte pédagogique contre la COVID-19 par un important appui budgétaire. On voit bien jusqu’à quel point le Sommet de Londres est un symbole fort pour notre pays.

Plusieurs membres du Gouvernement accompagnent le Chef de l’Etat dans ce déplacement. Il s’agit du Ministre des Enseignants Supérieurs et de l’Innovation, Phd. Mamoudou Djibo, du Secrétaire General du Ministère de l’Education Nationale, Mohamed Zeidane et de la Secrétaire Générale du Ministère de l’Enseignement Professionnel et Technique, Habsatou Gaoh.

Bassirou Baki Edir

Niger Inter

GRATUIT
VOIR