L’ancien Président de la République du Niger, Issoufou Mahamadou vient d’être désigné membre du Comité du prix 2022 de la fraternité humaine. L’annonce a été faite à travers une visioconférence.

Dans un communiqué dont une copie est parvenue à Niger Inter, on peut lire ceci : « Le prix 2022 sera décidé par un Comité indépendant nommé par le Comité supérieur de la Fraternité Humaine et dont les membres sont : l’ancien Président du Niger, Mahamadou Issoufou, lauréat du prix Ibrahim 2020 ; le lauréat du Prix Nobel de la Paix 1996 et ancien Président du Timor oriental S.E. José Ramos Horta ; la Secrétaire générale adjointe des Nations-Unies et Directrice exécutive d’ONU-Femmes Phumzile Mlambo-Ngcuka ; le Sous-secrétaire général de la Section des migrants et des réfugiés du Saint-Siège Cardinal Michael Czerny ; le Président du Projet Aladdin Leah Pisar, et le Secrétaire général du Comité Supérieur de la Fraternité Humaine le Juge Mohamed Abdelsalam ».

Rappelons qu’en décembre 2020, alors que le monde devait affronter les conséquences d’une crise sans précédent provoquée par la pandémie de maladie à coronavirus 2019 (COVID-19), l’Assemblée générale des Nations Unies a proclamé le 4 février Journée internationale de la fraternité humaine. Cette journée est célébrée pour la première fois en 2021.

Cette désignation d’Issoufou Mahamadou comme membre du Comité supérieur du prix 2022 de la fraternité humaine est une autre reconnaissance de son leadership d’excellence à travers le monde. L’ancien Président du Niger, pour qui il existe bel et bien une vie après le pouvoir, entend également continuer à servir le Niger et l’humanité à travers la Fondation Issoufou Mahamadou (FIM) . La FIM œuvrera dans la promotion de la paix, de la démocratie, du panafricanisme, du climat et du capital humain.

Rappelons que c’est le jeudi 3 juin 2021, que s’est déroulée la cérémonie d’investiture d’Issoufou Mahamadou comme lauréat du prix de leadership d’excellence 2020 de la Fondation Mo Ibrahim. A travers le Président Issoufou c’est le Niger et son peuple qui étaient à l’honneur.

A cette occasion, António Guterres, Secrétaire général des Nations Unies, avait déclaré : « L’attribution de ce prestigieux prix au président Issoufou témoigne de ses efforts en tant que champion du développement durable, de la consolidation démocratique, de la paix, de la stabilité, des droits de l’homme et de l’égalité des sexes. Le rôle croissant du Niger au sein de la communauté internationale, en tant que partenaire apprécié des Nations Unies, s’est construit sur l’engagement du président Issoufou en faveur de la coopération régionale et internationale et de la recherche du consensus. »

En exprimant sa gratitude à la Fondation Mo Ibrahim, Issoufou Mahamadou avait martelé que : « L’Afrique doit contribuer à ce débat qui sera l’occasion pour elle de redéfinir son propre modèle de croissance. Je sais que, dans la perspective de cette redéfinition, la fondation Mo Ibrahim est déjà dans le débat. La Fondation Issoufou Mahamadou (FIM), dont le but est la promotion de la paix, de la démocratie, du panafricanisme, du climat, du capital humain et du climat, tentera d’apportera aussi sa modeste contribution ».

La Fondation Issoufou Mahamadou (FIM), c’est un rappel, a tenu le samedi 12 juin 2021 dans la salle Banquet du centre des conférences Mahatma Gandhi de Niamey, sa toute première assemblée générale ordinaire.

Tiemago Bizo

Niger Inter

GRATUIT
VOIR