C’est à la place Tiananmen que le président chinois Xi Jinping a salué jeudi le « nouveau monde » créé par le peuple chinois à l’occasion d’une cérémonie organisée à Pékin pour célébrer le centenaire de la création du Parti communiste. ‘’Fondé par une poignée d’intellectuels en juillet 1921 dans une Shanghai encore divisée en concessions étrangères, le PCC dirige depuis lors  la Chine, qu’il entend continuer à propulser sur la scène internationale’’.

C’est au nom du Comité Central que le Président XI Jinping a déclaré de prime abord : « Aujourd’hui est un jour important et solennel dans l’histoire du Parti communiste chinois et de la nation chinoise. Nous sommes réunis ici pour célébrer solennellement avec tout le Parti et tout notre peuple multiethnique le centenaire du Parti communiste chinois, pour passer en revue le parcours glorieux du Parti au terme d’une lutte d’un siècle, ainsi que pour envisager les perspectives radieuses du grand renouveau de la nation chinoise ».

Le leader du PCC poursuit, en se délectant des prouesses du Parti : « …je déclare ici solennellement que, grâce aux efforts inlassables déployés par tout le Parti et tout notre peuple multiethnique, nous avons réalisé l’objectif du premier centenaire : nous avons édifié intégralement sur la vaste Chine la société de moyenne aisance et mis fin pour la première fois dans son histoire à la pauvreté absolue ».

Après avoir décrit les moments les luttes héroïques du peuple chinois, le Président XI Jinping a décliné l’objectif initial que s’était fixé le PCC : « Dès sa fondation, le Parti communiste chinois a pris pour engagement et pour mission d’œuvrer au bonheur du peuple chinois et au renouveau de la nation chinoise. Depuis un siècle, toutes les luttes, tous les sacrifices et toutes les initiatives du peuple sous la direction du Parti peuvent se résumer en un thème unique : réaliser le grand renouveau de la nation chinoise ».

Considérant que le peuple chinois est plus que jamais souverain et engagé vers son renouveau, Xi Jinping réaffirme avec force que : « Le Parti communiste chinois et le peuple chinois, au prix d’une lutte héroïque et opiniâtre, déclarent solennellement au reste du monde que le peuple chinois est désormais debout, et qu’est à jamais révolue l’époque où la nation chinoise était à la merci des puissances étrangères et essuyait affronts et outrages ! ».

Parlant de l’avenir de la Chine, le Grand camarade Xi Jinping fait la profession de foi suivante : « Pour créer un bel avenir en nous inspirant de l’histoire, il faut maintenir la direction ferme du Parti communiste chinois. La clé pour mener à bien les affaires chinoises réside dans le Parti ».

A l’occasion de ce centenaire, ‘’le jeudi matin, 100 coups de canon ont été tirés depuis la place Tiananmen. La patrouille acrobatique de l’armée de l’air a survolé Pékin, y traçant des gerbes colorées rouges, jaunes et bleues. Des hélicoptères ont formé le chiffre « 100 » dans le ciel pékinois, tandis que d’autres portaient un drapeau du Parti – faucille et marteau jaunes sur fond rouge. De nombreux Chinois ont pris le spectacle aérien en photo avec leurs smartphones’’, apprend-on.

Elh. M. Souleymane

Niger Inter

GRATUIT
VOIR