Bosso, une Commune Rurale située à une centaine de km au nord-est de Diffa, vient d’être la cible d’une attaque terroriste conduite par des éléments de Boko Haram. Aux environs de 18 heures 40mn locales, des terroristes lourdement armés ont, en effet, attaqué une position des forces de défenses et de sécurité en place dans cette localité.

En riposte à cette attaque, les éléments du secteur 4 de la Force Multinationale Mixte (FMM) les ont mis en déroute sous un déluge de feu sans pareil.

D’après les sources sécuritaires en place à Bosso, « la combinaison d’actions menées en souplesse par les éléments de la position militaire et de la garde nationale a permis d’infliger de lourdes  pertes à l’ennemi ».

Après les violents affrontements, aucune victime n’est à déplorée du côté des FDS. Du côté terroriste, 3 assaillants ont été neutralisés et un véhicule a été détruit, une arme de calibre 12,7mm et 3 fusils AK47 ont été récupérés.

Ce bilan reste, tout de même, provisoire puisque « l’ennemi mis en déroute s’est échappé à bord de quatre véhicules vers le sud-est de la frontière du Niger avec le Nigéria en direction des îles du Lac Tchad » et une poursuite a été engagée par les forces aériennes et terrestres.

Notons qu’il s’agit de la deuxième attaque repoussée à Bosso après celle du 18 mais 2021 » a indiqué le Commandant du secteur 4 de la FMM. A l’époque, le bilan de l’attaque a été 6 de nos soldats blessés, deux terroristes tués et un arsenal de guerre constitué d’un véhicule Toyota Hilux laissé sur les lieux de combats avec une arme à bord de type 12,7 mm, des fusils AK47, une importante quantité de munitions de calibres 7,62 mm et 12,7 mm et nombreux autres effets récupérés.

BBE

 

 

 

 

 

Niger Inter

GRATUIT
VOIR