La Fondation Issoufou Mahamadou (FIM) a tenu ce samedi 12 juin 2021 dans la salle Banquet du centre des conférences Mahatma Gandhi de Niamey, sa toute première assemblée générale ordinaire. À l’ordre du jour de cette importante session, le plan d’action de la fondation, le projet puits de carbone et le projet de budget de l’année 2021.

C’était en présence du président fondateur de la FIM, SEM Issoufou Mahamadou, du secrétaire exécutif, de la trésorière, le secrétaire exécutif adjoint ainsi que les membres fondateurs. Le Vice-président de ladite fondation Brigi Rafini étant empêché.

Après le lancement le 27 mars dernier puis la première assemblée générale de ce jour, la FIM est désormais mise en branle par ses membres en posant les jalons d’une solide organisation au sein de la société civile nigérienne.

Dans son discours solennel, le Président de la FIM, SEM Issoufou Mahamadou a mis l’accent sur les objectifs de la fondation, lesquels sont axés sur la promotion de la paix, de la démocratie, du panafricanisme, du capital humain et du climat.

À cet effet, à travers ce plan d’action en adéquation avec la devise de la FIM, à savoir ‹‹ penser pour agir ››, la fondation s’est donnée comme devoir, de nourrir davantage de réflexions en faveur des actions dans le long terme.

Ces nombreux défis liés à l’agenda 2063 de l’Union Africaine, la promotion des idéaux de paix et de sécurité, de démocratie, l’éducation, l’agriculture, les infrastructures et la mise en œuvre de la ZLECAF, sont des questions auxquelles Issoufou Mahamadou à travers la FIM, va tenter de contribuer à trouver des réponses idoines.

Pour y parvenir, la fondation entend s’appuyer sur le service d’experts de renommée mondiale, qui ‹‹ effectueront des recherches et des analyses, produiront des études, des idées, des propositions, organiseront des débats, des ateliers, des séminaires, des conférences, des colloques afin de contribuer à informer les citoyens et les décideurs ››.

Un autre pan d’activités de la fondation Issoufou Mahamadou, est le projet ‹‹ puits carbone ›› auquel  il y tient beaucoup. Il s’agit pour la FIM de participer à la ‹‹ lutte contre la désertification, la défense et la restauration des terres, la protection de la biodiversité et des écosystèmes ››,  par la mise en place ‹‹ d’un puits carbone ›› qui sera ‹‹ une immense forêt avec une dizaine de millions d’arbres ››.

S’agissant des ressources budgétaires de la FIM, le Président Issoufou Mahamadou a annoncé que sa fondation compte mobiliser les ressources internes tout comme externes pour l’atteinte de ses  objectifs.

Koami Agbetiafa

Niger Inter

GRATUIT
VOIR