Si une personne a besoin de faire la traduction d’un document, et qu’elle consulte d’abord quelques traducteurs ou agences de traduction pour leur demander un devis, elle va voir qu’il y a des écarts entre les devis proposés sans comprendre pourquoi.

La cause principale est le fait que différentes méthodes de facturation sont utilisées par les prestataires des services de traduction. En général, les agences de traduction en ligne, comme Protranslate, expliquent leur méthode de détermination du coût de traduction http://protranslate.net/fr/cout-de-traduction/

Par exemple, il y a des traducteurs qui se basent sur le nombre de mots dans le document original alors que d’autres calculent le prix par rapport au nombre de pages.

De plus, les coûts de traduction varient aussi selon les services additionnels qui peuvent accompagner la traduction, comme : la révision, le contrôle qualité et la mise en page. Quoique ces services soient nécessaires pour améliorer la qualité du travail, ils sont parfois considérés comme indépendants de la traduction, et sont donc ajoutés à la facture comme des frais additionnels.

D’autre part, si une personne a plusieurs documents avec le même nombre de mots et de pages, et qu’elle les présente à une même agence de traduction pour faire un devis, cette personne pourrait bien avoir un devis différent pour chaque document, pour les raisons suivantes :

Les combinaisons de langues :

Les coûts de traduction varient aussi selon le couple de langues demandé. Les langues populaires sont moins chères que les langues rares à cause des facteurs liés à l’offre : il y a beaucoup de traducteurs qui peuvent vous faire une traduction de l’anglais au français, mais moins de personnes peuvent vous assurer une traduction du français au japonais, par exemple. Cette rareté impose des frais plus élevés.

Le niveau du traducteur et le type de la traduction :

Le coût d’une traduction effectuée par un traducteur généraliste n’est pas le même que celle réalisée par un traducteur spécialiste et/ou assermenté.

Le niveau d’expertise et le type des compétences acquis par le traducteur sont exigés pour la réalisation de quelques types de traduction comme la traduction technique ou certifiée, donc ils sont considérés comme des facteurs importants dans la détermination du coût d’une traduction.

Le domaine d’expertise du traducteur est en rapport avec le type de traduction car il y a des textes, avec un contenu général et des expressions récurrentes, qui demandent peu de temps et d’attention de la part du traducteur, alors que la traduction des textes techniques est une tâche laborieuse. Cette différence crée des écarts importants entre les coûts des différents types de traduction.

Niger Inter

GRATUIT
VOIR