Police Nationale : 2,385 kg de métamphétamine saisies par l’OCRTIS

Les agents de l’Office Central de Répression du Traffic Illicite des Stupéfiants (OCRTIS) ont encore opéré une saisie de drogue. 2kg385 de métamphétamine estimée à 26. 235. 000 FCFA ont été présentées à la presse, ce matin du mercredi 7 avril 2021.

Cette nouvelle saisie de drogue, non moins importante, résulte d’une vigilance accrue des limiers de l’Office face à la capacité de dissimulation des trafiquants de drogue.

En effet, depuis plusieurs mois, l’OCRTIS enquêtait sur les activités d’un réseau de trafic de drogue, en provenance d’un pays voisin, pour diverses destinations.

C’est ainsi que le 6 mars dernier, lors d’une opération de ciblage de colis, les agents de l’OCRTIS en service, à la Cellule Aéroportuaire Anti-Trafics (CAAT), ont saisi au fret de l’aéroport international Diori Hamani de Niamey, deux cartons contenant chacun un tableau de décoration.

 Selon Madame Ousmane Bako Nana Aïchatou, Directrice Adjointe du Service Central de l’Information des Relations Publiques et du Sport de la Police Nationale (DSCIRP/S), l’un des tableaux est en destination de la Nouvelle Zélande alors que l’autre est en destination de l’Espagne. A l’intérieur desdits tableaux, était soigneusement dissimulée « une substance blanchâtre en forme de cristaux d’un poids de 1,02kg », d’après les mêmes explications.

L’analyse d’un échantillon au Laboratoire de la Police Technique et Scientifique a relevé « la présence de métamphétamine qui est une drogue de synthèse très addictive, prisée par une certaine catégorie de consommateurs ».

Quelques semaines plus tard, plus précisément le 29 mars 2021, suivant le même mode de dissimulation des trafiquants, trois tableaux identiques aux premiers ont été ciblés et saisis par les agents de la Cellule Aéroportuaire Anti-Trafics (CAAT), au fret de l’aéroport international Diori Hamani de Niamey, en destination de Doha au Qatar. À l’intérieur des tableaux, 1kg365 d’une substance toujours en forme de cristaux.  Comme dans le premier cas, les mêmes analyses au laboratoire, ont confirmé également la présence de métamphétamine.

En somme, c’est 2kg385 de métamphétamine d’une valeur de 26.235.000 FCFA, qui ont été saisies par l’Office, au fret de l’aéroport international Diori Hamani.

D’après les investigations menées par l’Office, un individu de nationalité nigériane qui était sur le point de fuir le Niger, a été interpellé.

Madame Maidawa Hadiza, Premier Substitut du Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance Hors Classe de Niamey, présente sur les lieux, s’est tout d’abord réjoui des efforts fournis par l’OCRTIS. Elle a également saisi l’occasion pour interpeller les nouvelles autorités du pays. « On a l’impression que toutes les drogues transitent par notre pays. Parfois elles sont consommées sur place », s’est-elle exprimée. Un message qui pertinemment ne tombera pas dans l’oreille d’un sourd, tant la gravité de la situation liée au trafic de drogue dans notre pays, interpelle plus d’un.

Vivement pour doter l’OCRTIS de plus de soutiens et de moyens pour inverser la tendance voire mettre définitivement notre pays à l’abri de ce trafic qui menance la sécurité nationale.

Koami Agbetiafa

Niger Inter

GRATUIT
VOIR