Le Président de l’Assemblée Nationale SEM  Ousseini Tinni a clôturé la première session extraordinaire de l’institution qu’il a dirigée depuis 2016. A travers un discours d’adieux à l’endroit de la représentation nationale, il a clôturé cette session qui prend fin ce 10 mars 2021 et qui marque également la fin de la 2è législature de la 7è République.

Dans son mot de clôture, le Président de l’Assemblée nationale s’est tout d’abord réjoui des objectifs à eux assignés depuis 2016 et qui sont atteints en cette fin de législature. Selon Ousseini Tinni, la représentation nationale ‹‹ a considérablement renforcé l’arsenal législatif nigérien, elle a créé les conditions ayant permis de rapprocher davantage l’Assemblée Nationale des citoyens de base à travers l’organisation régulière de mission de terrain et elle a amélioré l’efficacité du contrôle parlementaire ››. Par la même occasion, Ousseini Tinni a formulé le vœu que ‹‹ le climat de respect mutuel qui a prévalu dans l’hémicycle pendant ces cinq années puisse développer la culture de référence, le signe de reconnaissance de l’Assemblée Nationale  du Niger ››.

En ce qui concerne la mission de représentation de l’Assemblée Nationale, le président Tinni a recommandé à la nouvelle chambre élue de  ‹‹ préférer les déplacements à l’intérieur du pays aux missions à l’étranger, plus coûteuses et beaucoup moins utiles ››. Il poursuit en encourageant la nouvelle législature à continuer encore à innover, avec pour finalité de donner plus de vie à la démocratie nigérienne, intéresser davantage les citoyens aux débats parlementaires et surtout de faire exercer à l’AN la plénitude de tous ses pouvoirs ››.

Par ailleurs, le président de l’hémicycle recommande aux nouveaux élus nationaux et locaux de ‹‹ travailler à aplanir tous les clivages afin de rassembler les Nigériens autour des questions essentielles qui transcendent le fait politique ››, en faisant mention de la sécurité nationale, la mise en valeur des ressources naturelles et minières, les choix sociaux essentiels, l’éducation nationale, la santé publique et  le développement rural.

A ce propos, la représentation nationale, à travers la voix du président Ousseini Tinni, souhaite que les nouveaux élus ‹‹ soient les premiers à agir pour montrer à tous que les élections sont terminées et qu’il est temps de se retrouver autour des chantiers majeurs de l’État, dans le but de ‹‹ redonner au tissu national toute sa solidité, toute son étanchéité, condition à priori de la consolidation du sentiment patriotique, première arme contre les ennemis extérieurs ››. C’est dans ce sens qu’il interpelle tous les acteurs de la société à ‹‹ travailler au renforcement de la quiétude ››.

Enfin, Ousseini Tinni a invité ses concitoyens à s’inspirer du comportement exemplaire du Président Issoufou Mahamadou, dont la conscience patriotique et le dévouement à la cause nationale sont reconnus au-delà des frontières nigériennes.

Koami Agbetiafa

Niger Inter

GRATUIT
VOIR