Hier, à 3 heures du matin, une tentative de coup d’Etat a été déjouée par les forces loyalistes. Des tirs nourris ont été entendus aux abords du palais présidentiel. Selon une source, les assaillants se sont aventurés à perturber le dispositif de la garde présidentielle pour parvenir à leurs fins.

Ce qui s’est soldé par un cuisant échec. Le capitaine meneur de la base 101 serait en fuite, ses éléments arrêtés seraient en interrogatoire, apprend-on. C’était trois véhicules rapidement maîtrisés, ce qui ne présage pas une stratégie de combat bien élaborée.

Un communiqué officiel est attendu incessamment sur les événements. Beaucoup d’observateurs se demandent à quoi rime de faire un coup d’État, la veille de la prestation de serment du Président nouvellement élu, Monsieur Mohamed Bazoum.

Les démocrates d’ici et d’ailleurs espèrent que l’armée nigérienne, dans son ensemble, restera républicaine et soutiendra la première alternance pacifique du pouvoir qui va se réaliser ce vendredi 2 avril 2021.

Pour le moment, la situation est sous contrôle. Le Président Issoufou a présidé ce mercredi 31 mars 2021,  la cérémonie solennelle de prestation de serment de deux nouveaux membres de la Cour Constitutionnelle, apprend-on..

EMS

Niger Inter

GRATUIT
VOIR