Ce dimanche 7 mars 2021, la coalition soutenant Mohamed Bazoum a fait une déclaration de soutien au Président Bazoum au siège du MNSD Nassara. Voici la teneur de cette déclaration rendue par Albadé Abouba, Président du MPR Jamahuriya en présence des leaders de la coalition Bazoum 2021.

Nous, partis politiques membres de la coalition soutenant le Président BAZOUM MOHAMED, réunis ce jour dimanche 07 mars 2021 faisons la déclaration dont la teneur suit :

Notre pays a organisé le dimanche 21 février 2021 le second tour de l’élection présidentielle. Cette élection s’est déroulée comme de tradition dans le calme et la sérénité. Les nombreux observateurs nationaux et internationaux, déployés sur l’ensemble du pays ont été unanimes pour saluer la bonne organisation matérielle du scrutin ainsi que la transparence qui l’a caractérisé.

Toutefois, deux actes terroristes sont malheureusement survenus, provoquant la mort de huit (8) agents électoraux dans les départements de Gothèye et de Diffa. C’est le lieu pour nous de dénoncer ces actes criminels, d’exprimer notre compassion aux familles des disparus, de présenter nos condoléances les plus attristées à leurs familles éplorées ainsi qu’au peuple nigérien et, de souhaiter un prompt rétablissement aux blessés.

 

Si l’élection du 21 février s’est déroulée de façon normale, dans le calme, la transparence et la paix, il convient néanmoins de relever que certains acteurs politiques animant la campagne électorale, se sont singularisés par des dérapages verbaux constants, procédant d’une stratégie systématique basée sur une véritable stigmatisation raciale, une haine ethnique et des appels récurrents à la violence.

Deux personnalités se sont particulièrement illustrées dans cette campagne virulente de haine et certains de leurs propos méritent d’être rappelés. Il s’agit de M. Hama Amadou et du Général à la retraite Moumouni Boureima.

S’agissant de monsieur Hama Amadou :

1 – Bien avant la campagne, le 29 aout 2020 au congrès de AMINE AMEN, il fit une déclaration appelant au renversement du régime avant décembre 2020, car disait-il en substance je cite :  » si nous devons attendre le mois de décembre, ce sera trop tard« . fin de citation.

2 – Au cours d’un meeting organisé au stade Seyni Kountché le 07 novembre 2020, s’adressant à ses militants de Niamey, il leur disait en substance ; je cite :  » si nous ne pouvons pas atteindre les dirigeants du PNDS et de leurs alliés qui nous briment, au moins ceux de leurs militants qui vivent avec vous dans les quartiers vous les connaissez et vous savez où ils habitent, ils ne peuvent pas être hors de portée« . fin de citation.

3 – Lors d’un meeting tenu à Youri le vendredi 19 février 2021 il proféra une menace très précise en disant je cite : « le dimanche prochain quand ils nous auront volé notre victoire, ils verront qui nous sommes !!!!« . Fin de citation.

Quant au Général à la Retraite  Moumouni Boureima, au cours d’un meeting tenu le 17 février 2021 à Gaya en présence de Hama Amadou, disait je cite : «  la guerre va commencer le 22 février 2021. Ce jour-là, les femmes doivent sortir armées de bâtons et les hommes de machettes« .

Ces acteurs politiques ont mis en œuvre leur plan machiavélique de troubles à l’ordre public afin de déboucher sur une insurrection le 23 février 2021 au moment même où la Commission Electorale Nationale Indépendante s’apprêtait à annoncer les résultats provisoires du second tour.

Ce plan machiavélique, loin de refléter une revendication pacifique, a été l’occasion de vandalismes, d’exactions sur les personnes physiques, et de pillages des biens publics et privés.

C’est le cas des domiciles de Monsieur SEINI Oumarou, Président du parti MNSD-NASSARA, du député Issaka Issoufou, du PNDS et du journaliste Moussa Kaka, correspondant de RFI.

 

Le bilan de ces trois (3) jours de violence à Niamey est très lourd : deux (2) morts, plusieurs blessés, plusieurs personnes rançonnées, de nombreux édifices publics et maisons dégradés, de nombreuses boutiques pillées, des stations-services vandalisées ainsi que plusieurs centaines de véhicules caillassés et/ou brulés, etc.

 

La Coalition des partis politiques soutenant le Président BAZOUM MOHAMED, condamne avec la dernière énergie le recours aux arguments haineux de type raciste, ethnique et régionaliste toutes choses par ailleurs contraires à nos valeurs sociales, culturelles et religieuses ainsi qu’au caractère sacré de notre unité nationale.

         La Coalition des partis politiques soutenant le Président BAZOUM MOHAMED, exprime sa compassion et présente ses condoléances aux familles des personnes tuées au cours de ces événements malheureux.

 

La Coalition des partis politiques soutenant le Président BAZOUM MOHAMED exprime son soutien au Président Seini Oumarou ainsi qu’au député Issaka Issoufou, tous deux ciblés spécialement du fait de leur choix politique et de celui de leur formation politique.

 

La Coalition des partis politiques soutenant le Président BAZOUM exprime également toute sa compassion à l’endroit du journaliste Moussa Kaka correspondant de RFI et à tous les nigériens victimes de cette folie sans nom et de l’irresponsabilité des hommes politiques ayant entrainé une frange de notre population dans des actes aussi sauvages.

La Coalition des partis politiques soutenant le Président BAZOUM rend un vibrant hommage au peuple nigérien pour son attachement à l’unité nationale, aux valeurs démocratiques et, pour n’avoir pas accepté d’être abusé par des arguments haineux. 

La coalition des partis politiques soutenant le Président BAZOUM MOHAMED félicite ses militantes et ses militants, pour n’avoir pas accepté d’être entrainer dans une logique d’affrontement préjudiciable à la cohésion nationale.

La coalition des partis politiques soutenant le Président BAZOUM MOHAMED, rend un hommage appuyé au Président ISSOUFOU MAHAMADOU qui a tenu son pari d’organiser des élections libres et transparentes et de passer le témoin à un Président de la République démocratiquement élu.

La coalition des partis politiques soutenant le Président BAZOUM MOHAMED félicite le Gouvernement pour avoir mis à la disposition de la CENI tous les moyens financiers et matériels nécessaires à l’organisation de ces élections et d’en avoir assuré la sécurité.

La coalition des partis politiques soutenant le Président BAZOUM MOHAMED salue le travail remarquable abattu par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).

La coalition des partis politiques soutenant le Président BAZOUM MOHAMED remercie vivement le peuple nigérien pour ses nombreux suffrages accordés à M. BAZOUM MOHAMED.

En accordant à notre candidat 55,75% de ses suffrages, notre peuple s’est largement exprimé en faveur de l’unité nationale, de la stabilité des institutions républicaines, de la paix, du progrès et de la prospérité.

Le peuple nigérien a, ce faisant, tourné le dos à l’alternative que lui propose l’opposition faite de haine ethnique, de discorde nationale, d’instabilité des institutions et d’aventures dangereuses.

La coalition des partis politiques soutenant le Président BAZOUM MOHAMED attend avec sérénité le verdict de la cour constitutionnelle et, demeure convaincue de la consécration de son candidat à la magistrature suprême de notre pays Incha Allah.

La coalition des partis politiques soutenant le Président BAZOUM MOHAMED encourage le gouvernement à assurer l’ordre public et félicite les forces de défense et de sécurité pour leur professionnalisme malgré les actes de provocation.

La coalition des partis politiques soutenant le Président BAZOUM MOHAMED lance un appel aux populations pour qu’elles ne se laissent pas entraîner dans des actions de nature à perturber la quiétude sociale dans notre cher et grand pays.

 

Vive le Niger uni et solidaire !

Vive La coalition des partis politiques soutenant le Président BAZOUM MOHAMED !

Que Dieu bénisse le Niger et son peuple

Je vous remercie

Fait à Niamey le 7 mars 2021

Niger Inter

GRATUIT
VOIR