Le mercredi 10 février dernier, la Convergence Citoyenne pour la Démocratie et la République (CCDR) a rendu publique la déclaration ci-dessous. Dans cette déclaration, la CCDR dénonce les antivaleurs prônées par certains hommes politiques à l’occasion de la campagne électorale en cours et appelle les Nigériens à votre les candidats selon leurs programmes, le 21 février prochain.

  • Attachés à la démocratie et à l’Etat de droit, aux valeurs républicaines et à l’égalité de tous devant la loi ;
  • Déterminés à combattre la mauvaise gouvernance, la corruption et l’impunité ;
  • Déterminés à œuvrer pour la transparence, l’équité et la justice sociale à travers un contrôle citoyen constant de l’action publique ;

Nous, leaders de la Convergence Citoyenne pour la Démocratie et la République réunis ce jour mercredi 21 février 2021, suite à la validation par la cour constitutionnelle de notre pays des résultats définitifs de l’élection présidentielle premier tour, à l’effet d’analyser la situation socio politique nationale, rendons publique la Déclaration dont la teneur suit :

  1. Félicitons l’ensemble du peuple pour sa mobilisation sans précédent aux élections présidentielles premier tour du 27 décembre 2020 preuve de sa maturité politique et de son attachement à la démocratie ;
  2. Rendons un vibrant hommage au Président de la République Elh Issoufou Mahamadou pour respect de la parole donnée et son engament personnelle à organiser des élections libres, inclusives, transparentes et démocratiques dans notre pays, permettant ainsi à notre pays de tourner la page des instabilités politiques cycliques.
  3. Réitérons nos félicitations à la Commission Électorale Nationale Indépendante pour le travail titanesque malgré plusieurs tentatives de sabotage. Nous l’encourager à poursuivre son travail dans la sérénité jusqu’à la fin de ce processus électoral historique pour notre pays ;

  1. Réitérons notre soutien indéfectible à nos Forces de Défense et sécurité dans leur mission de sécurisation des populations nigériennes en général et du processus électoral encours malgré un contexte sécuritaire sous régional très difficile ;
  2. Dénonçons et condamnons avec fermeté l’appel de pied pour le moins manifeste de la prétendue élite intellectuelle qui s’est invitée de manière déguisée dans un débat politique démocratique et l’invite à se ressaisir et prendre position sur les véritables préoccupations du peuple en lieu et place d’un combat politique sournois ;
  3. Dénonçons le discours lâche et irresponsable de certains leaders politiques qui, pourtant, concourent à l’expression du suffrage en exécution de leur plan initial qui consiste à la préparation de l’opinion pour une contestation des résultats des élections malgré leur participation à tous les échelons de l’organisation ;
  4. La Convergence Citoyenne pour la Démocratie et la République, après une analyse approfondie, Appelons toutes les citoyennes et tous les citoyens à i) mettre de côté tout comportement non républicain et ii) tourner le dos à tout leader qui prône des contres valeurs républicaines, quel que soit son bord politique et la haine, et à faire leur choix le 21 févier 2021 sur la base du programme des candidats pour sauvegarder et consolider la stabilité institutionnelle de notre pays et pour faire face à la lutte contre l’insécurité.

Fait à Niamey le 10 février 2021

Niger Inter

GRATUIT
VOIR