« En ma qualité de Directeur de campagne du candidat du PNDS Tarayya à l’élection présidentielle du 27 décembre 2020, j’ai procédé ce jeudi 5 Novembre 2020, au dépôt du dossier de candidature de M. Mohamed Bazoum, Président candidat de notre parti ».

C’est par ce tweet que Sani Issoufou Mahamadou informait les militants, militantes et sympathisantes du PNDS Tarayya ainsi que l’opinion publique nationale et internationale du dépôt officiel du dossier de candidature du président candidat du PNDS Tarayya à la présidentielle du décembre prochain.

Un acte solennel posé ce jour au Ministère de l’intérieur, en tant que Directeur de campagne du candidat du PNDS Tarayya à l’élection présidentielle du décembre prochain.

Selon les dispositions de l’article 123 du Code électoral, « Le candidat à l’élection présidentielle doit faire une déclaration de candidature légalisée et comportant : – le logo du parti politique dont il se réclame ou du candidat indépendant ; – ses nom et prénoms, date et lieu de naissance, profession ; – son domicile ou ses résidences, son adresse et éventuellement son numéro de téléphone ; Doivent être jointes à cette déclaration, les copies légalisées des pièces suivantes : – un certificat de nationalité ; – un extrait d’acte de naissance ou de jugement supplétif en tenant lieu ; – un extrait du bulletin n°3 de casier judiciaire datant de moins de trois (3) mois ; – un certificat de résidence ; – un certificat de visites et de contre visites médicales datant de moins de trois (3) mois délivré par des médecins régulièrement inscrits sur la liste nationale dressée et publiée par l’Ordre des médecins, chirurgiens, pharmaciens et dentistes du Niger ; – l’attestation du parti ou groupement de partis politiques dont se réclame le candidat, s’il n’est pas un candidat indépendant ; – pour le candidat indépendant à l’élection présidentielle, une liste d’électeurs soutenant sa candidature, représentant au moins vingt mille (20.000) inscrits sur la liste électorale répartis dans au moins cinq (5) régions y compris la ville de Niamey et la zone géographique du reste du monde ; – la quittance justifiant le versement de la participation aux frais électoraux ; – une attestation délivrée par la Direction générale des impôts ou le comptable de l’État attestant que le candidat s’est acquitté de ses impôts et taxes conformément aux textes en vigueur ; – le signe distinctif choisi pour l’impression des affiches électorales, circulaires et bulletins de vote, signe qui doit être différent pour chaque candidat ou parti politique ».

En son article 128, le Code électoral stipule que « La déclaration de candidature doit être déposée : – au Ministère en charge des questions électorales cinquante (50) jours calendaires au moins avant le scrutin, pour l’élection présidentielle; et quarante neuf (49) jours calendaires au moins avant le scrutin, pour les élections législatives… ».

Mohamed Bazoum vient de satisfaire à cette exigence du code électoral par le biais de son Directeur de campagne à savoir Sani Issoufou Mahamadou.

Oumar Issoufa 

Niger Inter

GRATUIT
VOIR