Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a présidé ce jeudi, 15 octobre 2020, la cérémonie officielle d’inauguration du nouvel immeuble du Ministère des Finances d’un coût de 25 milliards de FCFA.

L’Hôtel des Finances, avec ses 17 étages, érigé sur une superficie de 22.700 m2 en face du Lycée Issa Korombé, comprend plus de 600 bureaux, une Salle des Conférences, baptisée à l’initiative du Président de la République Salle des Conférences Saidou Sidibé, du nom de l’ancien Ministre des Finances décédé en août 2018.

Le nouvel immeuble comprend également une dizaine de salles de réunion, un Datacenter, 3 salles machines, une salle pilote, une salle d’archivage et une bibliothèque et un parking pouvant accueillir plus de 200 véhicules.

La réalisation de cette infrastructure ultra moderne s’inscrit dans le cadre de la modernisation de la Ville de Niamey et l’amélioration des conditions de travail des agents publics. Elle offre ainsi un cadre de travail moderne aux agents afin d’augmenter la productivité et la compétitivité du travail.

De même, la concentration en un lieu unique de tous les services offerts au public « permettra un gain de temps ainsi qu’une meilleure mutualisation des moyens et des systèmes d’information ».

Après la coupure du ruban et la visite guidée, le Président Issoufou Mahamadou, répondant à la presse nationale et internationale, s’est réjoui d’avoir présidé la cérémonie d’inauguration de « cette infrastructure qui a un double objectif : donner un cadre de travail optimal aux agents des régies financières et contribuer à la modernisation de la Ville de Niamey. »

« Dans le cadre du Programme de Renaissance, j’ai fixé une mission très claire aux régies financières : mobiliser les ressources internes et améliorer l’efficacité de la dépense », « pour réaliser les promesses que j’ai faites au peuple nigérien », a rappelé le Chef de l’Etat.

Ces promesses sont entre autres : assurer, financer la sécurité des nigériens, consolider nos institutions, réaliser des routes, des infrastructures énergétiques et de télécommunications etc, nourrir les nigériens avec l’Initiative 3N, développer le capital humain du pays à travers l’éducation et la santé, créer les conditions d’accès à l’eau pour les populations, et surtout créer les emplois pour les jeunes.

« Cette mission (mobiliser les ressources internes et améliorer l’efficacité de la dépense) a été accomplie par les agents du ministère des finances avec honneur, a dit le Président de la République.

Parce que les recettes fiscales du pays, en 10 ans, ont été doublées, passant d’un niveau de recettes de 360 milliards de FCFA environ en 2010/2011, à près de 800 milliards de FCFA de mobilisations de ressources internes aujourd’hui, a-t-il expliqué.

Le Chef de l’Etat a saisi l’occasion pour saluer, féliciter, encourager les agents du Ministère des Finances pour les performances réalisées en termes de mobilisation des ressources internes.et d’amélioration de l’efficacité de la dépense, même s’il y a encore des insuffisances, a-t-il souligné..

« Mais la tâche n’est pas finie, elle est importante parce que notre objectif c’est d’attendre un taux de pression fiscale de 20 pour cent. On est encore loin de cela. Mais je pense que ce cadre de travail permettra aux agents du Ministère des Finances de poursuivre l’effort afin de réaliser cet objectif de pression fiscale de 20 pour cent », a affirmé SEM Issoufou Mahamadou.

Cette infrastructure va contribuer à la modernisation de la Ville de Niamey. Elle vient s’ajouter à d’autres réalisations. Ce sont : l’Echangeur Diori Hamani, le 3ème Pont Général Seyni Kountché (qui va être inauguré bientôt), l’Echangeur du Rond-Point des Martyrs, l’Echangeur Mali Béro, la Modernisation de l’Aéroport International Diori Hamani de Niamey, la Voie Express (de l’aéroport au centre-ville de Niamey), le Boulevard Tanimoune, la Route des Ambassades jusqu’à Goudel, l’Aménagement de la vallée de Gountou Yéna, les Infrastructures Hôtelières dont l’Hôtel Radisson Blu, le Palais des Congrès Mahatma Gandhi, l’Hôpital Général de Référence de Niamey, la Centrale Thermique de Gourou Banda, la Centrale Thermique de Goudel (qui sera inaugurée bientôt ), Le Mémorial des Martyrs (pose de la première pierre hier mercredi), le Lancement des travaux de construction de la Maison de la Culture Boubou Hama (d’ici à la fin de l‘année) et le Lancement des travaux de construction du 4ème Echangeur Général Ali Chaibou (en début de l’année 2021).

Avec l’Hôtel des Finances, ces 20 infrastructures structurantes ont transformé, comme jamais, la Ville de Niamey en peu de temps.

« Niamey a changé de visage. On peut se féliciter de cela. Au-delà de Niamey, c’est le Niger tout entier qui a changé de visage, qui est en train de se transformer », s’est réjoui le Président de la République.

Notons que la Société turque SUMMA qui a déjà assuré la réhabilitation de l’Aéroport International Diori Hamani de Niamey et la construction d’un hôtel de luxe dans la capitale, est le maitre d’œuvre du projet Immeuble du Ministère des Finances.

Après la cérémonie d’inauguration, le Président Directeur Général Adjoint de Groupe SUMMA, M. Fatah Bora, a été reçu en audience au Palais de la Présidence par le Président de la République, SEM Issoufou Mahamadou.

La cérémonie d’inauguration de l’Hôtel des Finances s’est déroulée en présence notamment des Présidents des Institutions, des membres du Gouvernement, des Députés Nationaux, des représentants du Corps diplomatique et des Organisations internationales et des hauts responsables des Forces de défense et de Sécurité.

www.presidence.ne

Niger Inter

GRATUIT
VOIR