Un important matériel et équipements, composés de systèmes de contrôle du spectre radioélectrique et de contrôle de la qualité des services des réseaux mobiles destinés à l’ARCEP ont été réceptionné le 24 septembre 2020 par le ministre des Postes et de l’Economie numérique, Sani Maïgochi.

Acquis sur fonds propre de l’Etat du Niger, ces nouveaux matériels et équipements de contrôle livrés à l’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (ARCEP), pour la première phase, sont composés de deux stations mobiles pour le contrôle du spectre, deux postes de travails pour le centre de contrôle, une plateforme de mesures drive-test et de post traitement multi-formats pour le contrôle de la couverture et de la qualité de service des réseaux mobiles 2G,3G et 4G.

Une seconde phase de matériel et équipements est prévue en 2021 et le tout est estimé à un peu plus de deux milliards de francs CFA.

« L’acquisition de ces matériels et équipements par l’ARCEP « est une étape particulièrement importante pour la régulation » s’est réjoui le ministre des Postes et de l’Economie numérique, Sani Maïgochi. Elle permettra, poursuit-il, « d’améliorer la qualité du service des télécommunications », partie intégrante du cahier des charges de l’ARCEP.

S’adressant au technicien chargé de présenter les nouveaux matériels et équipements, le ministre s’est particulièrement intéressé à la formation des agents devant utiliser ces matériels, mais aussi à la question de la maintenance des matériels après l’expiration du délai donné pour la garantie.

Sani Aboubacar

Niger Inter

GRATUIT
VOIR