Dans le cadre de la lutte contre la pandémie du coronavirus, un important lot d’intrants de prévention et contrôle des infections et de protection du personnel médical a été remis par le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (Unicef) au Ministère de la santé Publique ce jeudi, 3 septembre 2020. C’était au cours d’une cérémonie solennelle dans les locaux de la Direction de l’Hygiène Publique et de l’Education pour la Santé (DHP/ES) sise au quartier Terminus. C’est le Secrétaire Général du Ministère de la Santé Publique, M. Abaché Ranaou, qui a réceptionné le don des mains de la Représentante de l’Unicef au Niger, Mme Félicité Tchibindat.

D’une valeur de 115, 7 millions de F Cfa, l’important lot de matériel entre dans le cadre de la réponse nationale à la pandémie de la Covid-19.

« A l’instar des autres pays du monde, le Niger fait face à la pandémie et a connu son premier cas confirmé le 19 mars 2020. Le Gouvernement du Niger a su très tôt prendre des mesures vigoureuses et se doter d’un plan de réponse conséquent afin de maîtriser la propagation de la pandémie sur son territoire », a estimé Mme Félicité Tchibindat.

En effet, les mesures énergiques prises par les autorités nigériennes dans le cadre de la prévention de la Covid-19 ont permis de « réduire significativement sa propagation dans le pays. Il convient, cependant, de demeurer vigilants et de maintenir une capacité opérationnelle conséquente », a indiqué la Représentante.

La donation d’intrants de prévention et contrôle des infections et de protection du personnel médical au profit du Ministère de la Santé Publique, objet de la cérémonie, a été possible grâce au soutien financier du Gouvernement Allemand (BMZ) à travers le Programme Construire la Résilience au Sahel et sur fonds propres de l’Unicef.

Elle vient en complément de l’appui technique permanent de l’Unicef aux commissions Prévention et Contrôle des Infections (PCI), à la commission prise en charge et aux comités régionaux Covid-19.

Pour le Secrétaire Général du Ministère de la Santé Publique, M. Abaché Ranaou, « l’Unicef, partenaire privilégié de la mise en œuvre de notre Plan de Développement Sanitaire, s’est vite positionné dès les premières heures de la crise sanitaire aux côtés du Gouvernement du Niger en apportant son appui technique, logistique, matériel et financier à la réponse contre la pandémie ».

Selon les explications d’Abaché Ranaou, l’agence des Nations Unies a mobilisé d’importants moyens pour appuyer différentes composantes du plan de riposte contre le coronavirus au Niger en prenant en charge des cas de personnes infectées, la communication pour un changement de comportement, le renforcement des capacités des acteurs et la composante Prévention et Contrôle de l’Infection (PCI).

Dès l’apparition du premier cas de Covid-19 au Niger, l’Unicef a, aux côtés du Gouvernement nigérien, mené plusieurs activités majeures parmi lesquelles figurent : le renforcement des capacités des agents de santé et des hygiénistes en prévention et contrôle des infections ; le renforcement des capacités des agents de santé à la prise en charge ; le suivi de la mise en place et du respect des mesures de prévention et contrôle des infections ; la désinfection et pulvérisation des lieux et installations à risques ; la fourniture de dispositifs de lavage des mains et de savon au profit des formations sanitaires, écoles, places publiques et administrations complétées par des activités de sensibilisation sur la pandémie et les mesures barrières ; le renforcement de l’accès à l’eau potable dans les formations sanitaires, centre de prise en charge et d’isolement ; la gestion digne et sécurisée des enterrements ; les médicaments et équipements de laboratoire et de protection des agents de santé ; etc.

Bassirou Baki Edir

Niger Inter

GRATUIT
VOIR