Dans le cadre de diagnostic de la maladie à coronavirus, ORANO Mining Niger vient de mettre à la disposition du CERMES une machine PCR et une boite à gants. D’une valeur hors taxes et sans frais de transit de 32 797 850 francs CFA, ces matériels ont été réceptionnés par le Directeur de cabinet du ministre de la Santé publique des mains du représentant d’ORANO au Niger.

Cet apport en équipements médicaux, offert au Centre de recherche médicale et sanitaire (CERMES) par ORANO Mining Niger, est composé d’un Thermocycleur en temps réel. Il est livré avec un ordinateur permettant d’augmenter les tests de dépistage et un Isolateur qui est une boite à gants adaptés à la manipulation en toute sécurité de composés dangereux.

  Le Directeur de cabinet du ministre de la Santé publique, Ismaril Anar, en réceptionnant le don a, au nom du président de la République et au nom du peuple Nigérien, transmis toute sa reconnaissance et sa gratitude à ORANO Mining Niger pour ce don qui vise à renforcer les capacités de travail du CERMES. « En renforçant les capacités du CERMES, nous ne doutons point que des résultats probants seront enregistrés pour une meilleure lutte contre la pandémie du COVID-19 », s’est félicité le Représentant d’ORANO au Niger, Pascal Bastien.

Pour mémoire, ce n’est donc pas la première fois qu’ORANO Mining Niger a offert un don au CERMES. « En effet, en 2015, AREVA MINES NIGER avait mis à la disposition du CERMES une somme de 55 millions pour l’achat d’équipements et de consommables de laboratoire en vue de lutter contre l’épidémie de méningites qui sévissait alors dans le pays », a rappelé le Directeur de cabinet du ministre de la Santé publique Ismaril Anar.

Tout comme le Directeur de cabinet du ministre de la Santé publique, le Représentant d’ORANO au Niger, Pascal Bastien, a également rappelé le partenariat entre son entreprise et le CERMES. Longue de plusieurs années, elle s’est traduite par des actions concrètes au profit du CERMES, notamment l’acquisition d’équipements de laboratoire, l’achat de consommables et la formation des agents de santé en vue de renforcer leurs compétences sur le paludisme. Ainsi, tout en souhaitant une bonne réception de ces équipements, il a rassuré de la disponibilité d’ORANO Niger à rester aux côtés du CERMES, « conformément à notre responsabilité sociétale d’entreprise, pour le bien-être des populations nigériennes ».

Sani Aboubacar

Niger Inter

GRATUIT
VOIR