Les travaux de la première édition des Journées de la Planification au Niger se sont ouverts le mercredi 26 août 2020 à Niamey. Deux jours d’échanges et de partage d’expériences sur le rôle et l’importance de la planification dans le processus de développement durable au Niger.

Au cours de ces Journées d’échanges et d’expériences, dont la cérémonie d’ouverture a été présidée par la Directrice de cabinet de la ministre du Plan, les participants venus d’horizons divers échangeront sur l’Historique, rôle et importance de la planification dans le  processus de développement durable, principaux documents de planification élaborés au Niger. Ils échangeront également sur l’importance des statistiques dans la planification ; la planification sectorielle : réforme des Directions des Etudes et de la Programmation (DEP) et partage des expériences ; la problématique de la planification spatiale, régionale et locale: enjeux et défis ; et Architecture et secteurs de la Planification au Niger.

Ainsi, au vu « de la qualité des participants », la Directrice de cabinet de la ministre du Plan n’a pas caché son optimisme que les deux jours d’échanges et de partage d’expériences permettront « d’informer et de sensibiliser tous les acteurs sur le rôle et l’importance de la planification dans le processus de développement ».  Les échanges permettront également « de relever tous les goulots d’étranglement et d’apporter des pistes de solutions durables aux maux qui affectent cette importante fonction », ajoute-t-elle.

Le Niger dispose d’une longue expérience en matière de planification

En matière de planification, le Niger a une longue histoire. « De l’indépendance à nos jours, dans le cadre de la gestion du développement de ce pays, de nombreux outils de planification stratégique et opérationnelle ont été élaborés et mis en œuvre », a dit la Directrice de cabinet de la ministre du Plan. Il reste que la fonction de planification a beaucoup souffert au Niger durant la décennie 1990-2010 à cause d’une certaine instabilité institutionnelle, « causant la disparition, dans l’architecture gouvernementale, du Ministère du Plan et créant du coup une certaine léthargie de planification nationale », a-t-elle déploré.

Relance de la planification nationale

Toutefois, depuis l’avènement de la 7ème République, la fonction de planification a été relancée, « à travers la réhabilitation du Ministère en charge du Plan et l’adoption d’une note d’orientation stratégique pour un développement durable et une croissance inclusive » », a souligné la Directrice de cabinet de la ministre du Plan. Cette note, explique-t-elle, prévoyait déjà l’élaboration et la mise en œuvre d’un Programme Intérimaire de Cadrage de l’Action Gouvernementale (PICAG 2011-2012), d’une Stratégie de Développement Durable et de Croissance Inclusive (SDDCI) Niger 2035 et d’un Plan de Développement Economique et Sociale (PDES) 2012-2015.

A cet effet, la relance de la planification intervient dans un contexte national caractérisé, d’une part, par l’adoption et la mise en œuvre de la Décentralisation comme stratégie de développement, faisant apparaitre de nouveaux acteurs importants dans le processus de développement, d’autre part, par l’élaboration et l’adoption de la SDDCI Niger 2035 et du PDES 2017-2021. « Ces outils de planification sont opérationnalisés sur le terrain, à travers des Plans de Développement Régionaux et des Plans de Développement Communaux », a dit la Directrice de cabinet de la ministre du Plan. Elle a souligné que le Niger a élaboré une architecture de la ¨Planification pour garantir à tous les niveaux le respect des principes de la Gestion axée sur le résultat (GAR), à travers une meilleure articulation de la chaine Planification-Programmation Budgétisation-Suivi-Evaluation (PPBS).

Les travaux de la première édition des Journées de planification au Niger prendront fin le jeudi 27 août après présentation et enrichissement du rapport général de l’atelier suivie de la lecture des recommandations qui seront formulées par les participants.

Sani Aboubacar

Niger Inter

GRATUIT
VOIR