Le quotidien des habitants de Galmi (région de Tahoua) était perturbé hier, samedi 8 août 2020 dans la matinée, par un événement inédit, jamais vécue par la population de cette contrée du Niger.

Il s’agit de la traque par les Forces de défense et de sécurité (FDS) d’une bande des malfrats, des criminels lourdement armés à bord d’un véhicule Pick-up qui s’apprêtaient certainement à commettre un acte gravissime dans cette localité.

« Depuis 3 jours déjà, des habitants des villages environnants et certains même de la ville de Galmi affirment avoir remarqué la présence suspecte de ces individus », indique un habitant de Galmi que nous avons pu joindre au téléphone.

« Certainement que ces malfrats étaient en train d’étudier le terrain et la faisabilité de poser un acte grave, peut-être un grand vol ou un kidnapping, une pratique devenue courante dans les localités frontalières avec le grand voisin du sud », estime-t-il.

Mais le démantèlement et la mise hors d’état de nuire de cette bande des malfrats n’ont été rendus possibles que grâce au courage et le sens élevé du patriotisme d’un habitant qui a eu le flair d’aviser à temps, un élément de la gendarmerie nationale, de la présence suspecte de ces individus dans la zone.

Une prompte réaction des FDS a permis d’engager immédiatement une poursuite contre ces malfrats qui tentaient de prendre la fuite.

Déterminés à ne les laisser aucune chance de s’échapper, les gendarmes ont ainsi ouvert le feu sur le véhicule à bord duquel les malfrats cherchaient à se frayer un passage pour s’en fuir.

Atteint par les tirs des FDS, le véhicule des malfrats se serait renversé dans sa course. Un des occupants aurait été tué sur le coup, quatre des membres de la bande auraient été mis aux arrêts et deux se seraient échappés.

A bord de ce véhicule, indique-t-on, des armes et des munitions avaient été découvertes ainsi qu’une « quantité de drogue ».

Dans cette traque, apprend-on, la population a été d’un apport inestimable aux côtés des FDS. Ella a fait preuve du courage et d’engagement dans la mise hors d’état de nuire de cette bande des malfrats.

Un exemple qui doit faire école au sein de la population nigérienne dans la lutte contre le banditisme, le trafic en tout genre et la lutte contre le terrorisme.

Oumar Issoufa

Niger Inter

GRATUIT
VOIR