Les frontières aériennes nigériennes seront rouvertes le 1er août 2020. C’est ce que l’on apprend du communiqué rendu public par le gouvernement nigérien à l’issue du Conseil des Ministres tenu ce vendredi 17 juillet 2020. Cette décision prise par les plus hautes autorités de notre pays sera, tout de même, assortie d’importantes mesures de précaution afin de prévenir la propagation du Covid-19 qui, à la date actuelle, a causé la mort de 69 personnes sur le territoire national.

Ainsi, une fois les frontières aériennes rouvertes, tous les voyageurs qui arrivent au Niger, seront soumis, à leur descente d’avion, à un contrôle systématique de température. Un test rapide et un prélèvement nasopharyngé pour PCR (Polymerase Chain Reaction) leur sera fait suivi d’une proposition d’auto-confinement avec une adresse précise. Aux mêmes voyageurs, il sera, aussi, demandé de présenter un bulletin de PCR-Covid-19 négatif datant de moins de 72 heures. Seront conduits automatiquement au lieu de prise en charge, les passagers qui, après le test, sont déclarés positif au coronavirus.

Le communiqué du gouvernement indique, en outre, que « les personnes qui arrivent au Niger sans test de dépistage doivent, à leur frais, subir le test au Niger ».

Quant aux voyageurs qui quittent le Niger, il leur sera réclamé un bulletin de PCR COVID-19 négatif datant de moins de 72 heures pour faciliter les formalités à destination. On retient, par ailleurs, qu’au sein des mesures prises par le Gouvernement, cette autre qui dit que « les tests effectués pour tout départ du Niger seront payants ».

En rappel, la fermeture des frontières aériennes du Niger remonte au 19 mars 2020 quand le gouvernement eut décidé de fermer les aéroports internationaux de Zinder et de Niamey suite à un Conseil des Ministres datant du 13 mars 2020. Une décision qu’il a prise pour contrer la propagation du coronavirus au Niger, cette pandémie qui, jusqu’à présent, continue de faire des ravages dans le monde en faisant des centaines de milliers de morts.

A l’heure actuelle, 9 016 tests de dépistage du Covid-19 ont été réalisés au Niger. Ces tests ont prouvé 1102 cas positifs parmi lesquels 993 personnes sont guéries, 69 sont décédées et 40 sont sous traitement.

Bassirou Baki Edir

Niger Inter

GRATUIT
VOIR