À la demande du président de la République, Issoufou Mahamadou, une mission de l’OIF va auditer le fichier électoral biométrique du Niger en cours de finalisation.

C’est l’Envoyé spécial de la Secrétaire générale de l’Organisation internationale de la francophonie, Désiré Nyaruhirira, qui a fait la déclaration à l’issue d’une audience avec le Chef de l’État le mercredi 22 Juillet 2020.

La question des futures échéances électorales était au centre de l’audience avec le président de la République qui a tenu, selon l’Envoyé spécial de l’OIF, « absolument, à sa demande, à ce que cette mission vienne pour auditer le fichier parce qu’il veut des élections transparentes et crédibles ».

« Nous allons évaluer, dans un cadre technique, le fichier électoral biométrique qui est en cours de finalisation avec la CENI et voir dans quelle mesure on peut éditer ce fichier pour que le Niger ait des élections transparentes, crédibles comme vous l’avez toujours fait auparavant », a-t-il expliqué face à la presse.

L’Envoyé spécial de l’OIF est en mission exploratrice « dans le cadre d’un appui au processus électoral en cours au Niger », a-t-il expliqué.

Désiré Nyaruhirira est porteur d’un message de la Secrétaire générale de l’OIF. Il a tenu à saluer « cette volonté du président de la République » avant de rassurer que son institution, qui a une expertise avérée dans le domaine électoral, va la mettre au service de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), institution chargée de l’organisation des élections au Niger.

Sani Aboubacar

Niger Inter

GRATUIT
VOIR