Proclamé par décret du président de la République en date du 24 janvier 2020, l’état d’urgence dans le département de Fillingué a été prorogé par le gouvernement en Conseil des ministres tenu hier, vendredi 8 mai dernier.

Selon les conclusions qui en sont issues, cette prorogation a été décidée en raison de « la persistance de la menace terroriste dans cette zone ».

Notons que si l’état d’urgence est proclamé dans une localité bien donnée, c’est pour donner aux autorités administratives et aux Forces de défense et de sécurité (FDS) déployées dans la zone, « les pouvoirs légaux nécessaires pour protéger la population et garantir l’intégrité du territoire nigérien face à la menace terroriste ».

Rappelons du fait des l’insécurité due aux menaces terroristes dans les régions de Diffa, Tillaberi et Tahoua, l’état d’urgence a été proclamé dans plusieurs départements relevant desdites régions.

De façon régulière et conformément à la Constitution, le gouvernement procède chaque fois que de besoin, à la prorogation de ces mesures exceptionnelles permettant de lutter efficacement contre le terrorisme et le grand banditisme.

Oumar Issoufa

Niger Inter

GRATUIT
VOIR