Un accrochage survenu le jeudi 2 avril 2020 entre des éléments des Forces armées nigériennes et un groupe de terroristes dans la région de Tillabéri s’est soldé par la mort de 63 terroristes et de 4 militaires.

Des éléments des Forces armées nigériennes, en mission dans le cadre de l’opération Almahaou, ont eu un accrochage avec un groupe de terroristes « lourdement armés ». Selon le communiqué du Ministère de la Défense nationale, l’ennemi était à bord de plusieurs véhicules et une cinquantaine de motos à TAMALAOULAOU dans le département d’Abala dans la région de Tillabéri.

« Après un combat acharné, l’ennemi a été contraint de prendre la fuite en abandonnant des corps et du matériel », explique le communiqué.

Une victoire de l’armée nigérienne

Le bilan provisoire de l’accrochage est de 4 morts et 19 blessés côté ami. Du côté ennemi, le bilan est de 63 terroristes neutralisés, des dizaines de motos, des armes et divers matériel saisis.

Tout en adressant ses condoléances les plus attristées aux familles des disparus, le le ministre de la Défense nationale, a, au nom du président de la République et du gouvernement, apporté ses encouragements aux Forces de défense et de sécurité, « dans leur maison de défense de l’intégralité du territoire national. »

Cette victoire des Forces de défense et de sécurité nigérienne intervient alors que les forces tchadienne sont en train d’engranger de victoires contre Boko Haram sur les lits du lac Tchad.

Almoustapha Boubacar

Niger Inter

GRATUIT
VOIR