Un Monde d’Egalité est un Monde Connecté

Par l’Ambassadeur Eric P. Whitaker

Chaque année, le 8 mars, la communauté mondiale célèbre la Journée Internationale de la Femme pour reconnaître l’ampleur des réalisations des femmes dans tous les domaines qui contribuent à une société meilleure pour tous. Le thème de cette année, « Chacun pour l’égalité », s’inspire de la notion que, collectivement et individuellement, nous pouvons chacun contribuer à créer un monde d’égalité par le biais de nos actions, conversations, comportements et mentalités.

Un monde d’égalité peut être plus sain, plus riche et plus harmonieux. La course est lancée pour un gouvernement égalitaire entre les genres, une couverture médiatique paritaire, des lieux de travail à égalité entre les genres, une couverture sportive égalitaire entre les genres, une plus grande égalité entre les genres en matière de santé et de richesse … faisons alors en sorte que cela se produise en nous consacrant au bien-être des femmes, en faisant tout ce que nous pouvons pour aider les femmes à mener une vie saine et productive. Aucune femme ne devrait jamais se voir refuser une opportunité en raison de son genre, qu’il s’agisse de l’accès aux services de santé, à l’éducation ou au droit de vivre en sécurité. Cela est important non seulement pour les femmes concernées, mais aussi pour le Niger en tant que nation, afin que les contributions des femmes puissent aider à bâtir un pays fort et plus prospère.

Il existe de nombreuses grandes femmes nigériennes qui ont surmonté les préjugés sur le genre pour avoir un impact profond sur le Niger. Par exemple, Mariama Keita (Que son âme repose en paix) a élevé la profession de journalisme en tant que pionnière courageuse du reportage éthique et responsable. Au cours de la dernière décennie, deux Nigériennes, le Commandant Aichatou Issaka Ousmane (en 2017) et Hadizatou Mani (en 2009), ont remporté le prix annuel dénommé Prix International du Courage Féminin du Secrétaire d’État pour avoir fait preuve d’un leadership exceptionnel dans la défense des droits humains, de l’égalité des femmes et du progrès social. Le Commandant Ousmane est également la première femme nigérienne à être diplômée de la prestigieuse Ecole de Commandement et d’Etat-Major des Etats-Unis d’Amérique (US Command and General Staff College) en mai 2019 et a reçu le premier Prix Mondial de la Paix des Nations Unies pour les militaires pour son travail en faveur de l’égalité du genre dans les opérations de maintien de la paix lors d’un déploiement auprès de la Mission de Stabilisation Intégrée Multidimensionnelle de l’Organisation des Nations Unies au Mali. Il y a aussi le Lieutenant Ouma Mahamane Laouali de l’Armée de l’Air Nigérienne, qui est la première femme pilote du Niger avec à son actif plus de 2 100 heures de vol pour soutenir des opérations de combat contre des extrémistes violents. Le Lieutenant Ouma s’entraîne actuellement aux États-Unis pour devenir pilote de C-130, une autre première. Il y a d’innombrables femmes qui dirigent des entreprises au Niger et qui forment l’épine dorsale de l’économie, comme Zeinabou Maidah, la Présidente Directrice Générale de la société Nigerlait.

Les États-Unis sont profondément déterminés à soutenir des femmes comme celles-ci et d’autres en travaillant avec nos partenaires pour contribuer à une perspective plus positive pour les femmes au Niger. L’Agence Américaine pour le Développement International (USAID) investit près de 200 millions de dollars chaque année pour promouvoir la bonne gouvernance et améliorer l’agriculture et la sécurité alimentaire, la santé et l’éducation, notamment en encourageant l’alphabétisation des femmes en persuadant les parents de faire de la scolarité une priorité pour leurs filles. Depuis 2018, le Millennium Challenge Compact (MCC), un partenariat de 437 millions de dollars sur cinq ans avec le Niger, vise à améliorer la vie grâce à de meilleures pratiques d’irrigation et à un accès élargi aux marchés, en particulier à l’intérieur, où l’amélioration des compétences commerciales des femmes et les programmes d’opportunités économiques ont besoin de plus de soutien. Au cours des deux dernières années, ce programme a lancé des réformes qui amélioreront l’accès à l’eau pour la production végétale et animale et l’accès à des intrants agricoles importants tels que les engrais et les services vétérinaires qui auront un impact positif sur les moyens de subsistance des femmes rurales et des ménages qu’elles gèrent. En novembre 2019, sous le haut patronage du Président de la République du Niger, j’ai procédé au lancement, avec le MCC, de la mise en service du système d’irrigation réhabilité de Konni et, depuis lors le MCC a lancé un programme d’alphabétisation pour les agriculteurs qui utiliseront le système : plus de 4000 agriculteurs se sont inscrits, dont 56% sont des femmes.

De plus, l’Ambassade a parrainé des centaines de programmes d’échanges pour des femmes talentueuses et brillantes qui se sont rendues aux États-Unis, ce qui est souvent une expérience transformatrice. Le programme « Young African Leadership Initiative » pour les jeunes adultes, le programme Fulbright pour les universitaires et les chercheurs et le programme « International Visitor Leadership Program » pour les professionnels permettent aux femmes d’étudier, de rencontrer des homologues et d’établir des liens durables avec les Américains. Nous avons aidé des centaines de femmes entrepreneurs et journalistes par le biais de formations, promu le football et le basket-ball pour des centaines de filles et leurs entraîneurs, aidé notre ancien mentor pour les échanges et soutenu la prochaine génération de femmes entrepreneures nigériennes grâce à notre programme de micro-subventions appelé « Pay It Forward ». De plus, l’Equipe des Affaires Civiles du Département de la Défense des États-Unis organise à Agadez des « Symposiums sur le Leadership des Femmes » qui dispensent une formation sur les techniques de gestion des affaires, la résolution des conflits et d’autres outils nécessaires pour démarrer, maintenir et développer des entreprises appartenant à des femmes.

Collectivement, chacun de nous peut contribuer à créer un monde d’égalité entre les genres. Individuellement, nous sommes tous responsables de nos propres pensées et actions – toute la journée et tous les jours. Vous pouvez aider à forger un monde d’égalité en célébrant les réalisations des femmes, en sensibilisant contre les préjugés et en prenant des mesures pour l’égalité. Vous pouvez choisir de défier les stéréotypes, d’élargir les perceptions et d’améliorer les situations. Faites ce que vous pouvez pour vraiment faire une différence positive pour les femmes partout dans le monde. Alors que les femmes nigériennes deviennent plus autonomes pour créer un Niger prospère et sûr, nous pouvons tous dire : « Le Niger se Lève ». Barka à tous !

Niger Inter

GRATUIT
VOIR