Le Niger vient en ce jeudi 19 mars 2020 d’enregistrer son premier cas de coronavirus ou COVID 19. L’heure n’est plus à la panique, mais à la solidarité. Le gouvernement rassure.

Selon le communiqué officiel du gouvernement signé par le ministre de la Santé publique, « il s’agit d’un sujet de nationalité  nigérienne, âgé de 36 ans, magasinier d’une compagnie de transport terrestre, ayant voyagé suivant l’itinéraire Lomé, Accra, Abidjan et Ouagadougou ».

La même source ajoute que « le patient est déjà pris en charge par les services compétents et son état est stable ».

Dans le communiqué qui a fait largement le tour des réseaux sociaux, le gouvernement a tenu à rassurer l’opinion nationale et internationale que « toutes les dispositions sont prises pour circonscrire la pandémie ».

Tout en appelant au respect strict des toutes les mesures prises, le gouvernement demande à la population de rester sereine.

Il faut rappeler que le Niger n’a pas attendu d’enregistrer un quelconque cas de cette maladie pour prendre des mesures préventives afin de protéger les populations nigériennes.

La veille, le président de la République, Issoufou Mahamadou, a, dans un message à la nation, annoncé un certain nombre de mesures visant à prévenir le COVID 19, maladie contre laquelle il n’existe pas encore ni traitement, ni vaccin. Des mesures dont certaines concernent, notamment la fermeture des frontières  terrestres et la fermeture des établissements scolaire et universitaire à partir du vendredi 20 mars à minuit.

Il reste désormais aux Nigériens, d’appliquer avec rigueur,  les mesures énumérées par le Chef de l’Etat dans son message à la nation et de prier Dieu « pour qu’il protège notre pays, et au-delà, le monde ».

Almoustapha Boubacar

Niger Inter

GRATUIT
VOIR