Ce mardi 31 mars 2020, Hama Amadou a lancé un appel à ses militants et aux Nigériens à respecter les mesures de prévention contre la pandémie de coronavirus. En substance, Hama Amadou tient au respect, par tous, des mesures édictées par les experts en ce sens que le danger est réel, a-t-il martelé devant les caméras.

C’est un Hama Amadou apparemment en forme malgré les séquelles de l’âge et de l’épreuve de la tristement célèbre affaire des bébés importés sur son visage.

Il s’est adressé en français, hausa et germa à ses partisans et à tous les Nigériens sur la nécessité d’un comportement responsable face au danger de mort. A l’endroit de ses partisans, Hama Amadou a déclaré que c’est étant en vie qu’on fait la politique. Par conséquent, c’est une nécessité de préserver la vie en respectant les injonctions des autorités sanitaires.

« Depuis mon retour de Filingué, j’ai appelé mes partisans au respect des mesures de prévention car j’ai peur pour ma communauté. C’est quand il y a des gens qu’on fait la politique. Quand les gens meurent, il n’y a plus de politique. C’est pourquoi je vous demande de suivre les consignes édictées pour nous-mêmes pas pour la politique », a dit le leader de Lumana Fa.

Parmi nos confrères venus avoir un scoop, Hama Amadou les a surpris avec des propos sages et apaisants qui tranchent avec ceux du frondeur qu’il incarne. La case prison a joué apparemment son rôle de ‘’dunia makaranta’’, autrement dit la vie est une école. La seule pique politicienne de ce face à la presse c’est lorsque Hama Amadou a déclaré qu’il faudrait pas profiter de la pandémie de coronavirus ‘’pour endormir les gens’’.

Oumou Gado

Niger Inter

GRATUIT
VOIR