le ministre délégué auprès du Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, chargé de la Sécurité Publique, M. Alkache Alhada, a présidé le mardi dernier dans la salle de réunion de l’hôtel de ville de Tahoua, une grande rencontre sur la paix, la sécurité, la cohésion sociale dans la région de Tahoua. A l’issue de cette mission confiée par le président de la République au Ministre Alkache Alhada, il y a des raisons d’espérer au regard des engagements des uns et des autres pour apporter leur contribution pour préserver la paix et la sécurité dans la région de Tahoua.

Cette réunion a regroupé l’ensemble des autorités administratives et coutumières, religieuses, la société civile, le cadre de paix, les chefs des ex-fronts et les responsables des forces de défense et de sécurité.

 Cette importante rencontre s’inscrit dans le cadre de la politique gouvernementale qui consiste à impliquer toutes les composantes nationales dans les réflexions sur les questions de la paix et de la sécurité. Cette initiative se veut également un moyen de sensibilisation de la population de Tahoua pour qu’elle prenne conscience des dangers et menaces à travers la responsabilisation des acteurs locaux.

Auparavant,  le gouverneur de la région de Tahoua, M. Moussa Abdourahmane a largement évoqué l’insécurité qui prévaut dans la partie nord de la région de Tahoua, notamment les départements de Tillia et Tassara où les terroristes prélèvent la zakat au nom de l’islam tout en créant un climat de banditisme.

Il a ajouté que « L’immensité du territoire, la porosité des frontières, le rejet du terrorisme, de l’extrémisme violant et la cohésion sociale et communautaire tels sont, entre autres, les préoccupations auxquelles nous devons tous préconiser ici des pistes de solutions pour une meilleure gestion intégrée de la situation sécuritaire dans la région de Tahoua’’, a- t- il conclu.

A son tour, le Président de la Haute autorité à la consolidation de la Paix, le Général Mahamadou Abou Tarka a expliqué le rôle important des communautés locales, des chefs traditionnels, des religieux et le cadre de la paix dans la prévention et gestion des conflits. Il a insisté sur une prise de conscience collective sur ce fléau qui progresse et prend de plus en plus de l’ampleur. Il a aussi souligné que les terroristes jouent toujours sur les fibres identitaires pour pousser les communautés contre elles et créer un climat de désordre en vue d’une éventuelle installation.

Ensuite, le porte-parole des députés nationaux, au titre de la région, a pris la parole pour réaffirmer le soutien des élus du peuple à toute initiative locale qui peut contribuer à l’entrave de cette contagion progressive et rapide de la région de Tahoua. Il a insisté sur la cohésion sociale et une union sacrée autour du gouvernement pour faire face au terrorisme.

Pour sa part,  le Ministre délégué à la sécurité publique Dr Alkache Alhada, sur instruction du président de la République, chef de l’Etat Son Excellence Issoufou Mahamadou de porter un message de paix, d’unité et de solidarité.

Dr Alkache Alhada s’adressant à l’ensemble des autorités administratives et coutumières, religieuses, les couches socio-professionnelles, responsables des forces de défenses et de sécurité, a déclaré à l’endroit des participants que ‘’la contribution que vous pouvez apporter peut également prendre une autre forme à savoir celle qui consiste à présenter le vrai visage de l’islam car l’islam par définition est une religion de paix’’.

L’islam ne saurait encourager ni tolérer l’extrémisme violent en ce sens qu’il est clairement dit dans le Coran qu’il n’y a pas de contrainte en religion.  Dr Alkache Alhada a dit ‘’qu’il ne faut pas accepter la stigmatisation d’un individu ou d’un sous-groupe d’individus par un groupe dominant ou majoritaire’’.

Parlant de la mission à lui confiée par le président de la République, Dr Alkache Alhada a dit que ‘’le Président de la République m’a chargé de lancer ce mardi 18 février 2020 dans toute la région de Tahoua des caravanes de la paix qui vont se rendre commune par commune expliquer les menaces qui pèsent sur la région, sur nos communautés, sur notre cohésion’’.  Il a transmis le message du président Issoufou Mahamadou qui appelle tous les fils de ce pays à une cohésion sociale pour que la paix reste et demeure dans notre pays.

Cette rencontre se veut une véritable tribune à ciel ouvert et la parole sera offerte aux participants pour la recherche de solution à la crise sécuritaire, a martelé Dr Alkache Alhada.

Au terme des différentes interventions et échanges fructueux des différentes couches, le ministre délégué à la Sécurité Publique a présenté avec satisfaction une synthèse  pleine d’espoir quant à l’issue de la situation sécuritaire qui prévaut dans la région de Tahoua.

Le ministre Alkache Alhada a déclaré : «  j’ai noté la disponibilité des intervenants à s’engager dans le combat contre le terrorisme. L’ensemble de ceux qui sont intervenus, toutes communautés confondues, se sont engagés à mener ce combat de façon collective contre le terrorisme, chacun dans sa sphère de compétence et de disponibilité. C’est avec une grande satisfaction que nous clôturons cette rencontre qui va se poursuivre à travers les caravanes de paix. Ces dernières vont s’organiser autour des préfets sous la direction du gouverneur. Chaque préfet aura la charge de sillonner ses communes pour relayer le discours de paix ».

C’est sur une note de satisfaction totale que la délégation ministérielle a tiré la conclusion de cette rencontre sur la situation sécuritaire dans la région de Tahoua.

Tiemago Bizo

Niger Inter

GRATUIT
VOIR