Le 10 février 2020, à Maradi, le siège régional du Syndicat des Commerçants du Niger a servi de cadre à la cérémonie d’ouverture de l’atelier de renforcement des capacités des journalistes à l’utilisation des données statistiques dans leurs écrits et reportages. Cet atelier est organisé par l’Institut national de la statistique (INS) en partenariat avec le Réseau des Journalistes pour le Développement des Statistiques au Niger (RJDSN).

 

 Prévu pour durer 5 jours, cet atelier a vu la participation de nombreux journalistes venus de toutes les régions de notre pays et fut présidé par le Conseiller du Directeur Général de l’INS, Monsieur Sani Oumarou, en présence du Vice-président du RJDSN (Réseau des Journalistes pour le Développement des Statistiques au Niger(RJDSN), Elh Mahamadou Souleymane, du Consultant M. Boubacar Sabo et des experts de l’INS, formateurs sur diverses thématiques  à l’ordre du jour.

 

Dans le discours qu’il a prononcé à cette occasion, M. Sani Oumarou a, d’abord, exprimé toute sa gratitude à l’endroit des hommes des médias qui ont répondu présents  à cette rencontre qui se tient dans la capitale économique du Niger et a expliqué que celle-ci « a pour objectif de renforcer  la culture statistique, à travers le renforcement des capacités  des journalistes dans la compréhension, l’interprétation et l’utilisation des données statistiques produites par le Système Statistique National (SSN) pour la production des articles et des  reportages audiovisuels ».

 

Il a, ensuite, souligné qu’elle est organisée en collaboration avec le RJDSN dont la création procède de la volonté de l’INS à mettre à la disposition du public « une information statistique de qualité par l’ensemble des services et organismes du Système Statistique National ».

 

En effet, dans l‘esprit d’encourager les utilisateurs des données à faire beaucoup plus confiance en la qualité des données statistiques produites par le Système Statistique National (SSN), « l’INS s’est engagé à promouvoir la culture statistique, conformément aux principales orientations de la Stratégie Nationale de Développement de la Statistique (SNDS) 2017-2021 », a indiqué le Sani Oumarou.

 

Par conséquent, face à cette tâche, somme toute ardue, de l’INS, « un groupe de journalistes a créé un Réseau des Journalistes pour le Développement de la Statistique au Niger (RJDSN), dont le rôle essentiel est la vulgarisation des activités du SSN. L’objectif général de la création du RJDSN est de contribuer à renforcer la culture statistique au sein de l’opinion nationale, particulièrement au niveau des responsables des médias publics et privés, ainsi que des populations », a-t-il expliqué.

 

Par contre, « l’information statistique n’est pas suffisamment relayée, non par manque de volonté, mais surtout de moyens techniques et de formation », a déploré le Conseiller du DG de l’INS.

 

C’est, donc, à toute fin utile que « le RJDSN a sollicité l’appui de l’INS, pour l’organisation d’une formation pour renforcer les capacités des journalistes sur les concepts statistiques et leur utilisation dans les écrits et reportages », a-t-il déclaré.

 

Au cours de l’atelier, les journalistes sont appelés à suivre différentes thématiques qui vont leur permettre de maîtriser au mieux les principes de base et les techniques nécessaires à l’interprétation de l’information statistique, d’identifier les multiples angles des sujets que traitent les indicateurs les plus importants et les messages à mettre en exergue pour une meilleure communication pour le développement.

 

A l’entame de l’allocution qu’il a prononcée en guise de mot de bevenue aux participants, le Vice-président du RJDSN, Elh Mahamadou Souleymane a, en ce qui le concerne, précisé la mission du RJDSN qui, selon lui, consiste à « accompagner l’Institut National des Statistique dans la production et la diffusion des données statistiques répondant aux normes internationales ; participer à la diffusion et à la communication institutionnelle de l’INS ; vulgariser les informations statistiques afin de favoriser une grande implication des citoyens ; participer au café de presse périodique de l’INS ; sensibiliser les citoyens sur l’importance des données statistiques dans la mise en œuvre de la politique de développement ».

 

L’atelier qui se tient, présentement, à Maradi dans le cadre du renforcement des capacités des journalistes qui, notamment, travaillent dans les autres régions du Niger vient, a-t-il indiqué, après celui qui s’est déjà tenu à Dosso entre le 7 et 11 septembre 2019 et qui a concerné essentiellement ceux des médias installés à Niamey.

 

Le Vice-Président du RJDSN a terminé ses propos en appelant les journalistes à être plus qu’attentifs aux différentes thématiques qui leurs seront développées par d’éminents experts de l’INS et très assidus pendant les heures consacrées à l’atelier.

 

Il faut souligner que l’INS qui organise la présente rencontre, en collaboration avec le RJDSN, a pour mission essentielle d’assurer la coordination des activités du Système Statistique National, de produire et de mettre à la disposition des utilisateurs une information statistique répondant aux normes internationales habituellement reconnues en matière statistique et relative à l’ensemble des domaines de la vie de la nation. Il a également insisté sur la place stratégique des statistiques de qualité en termes de bonne gouvernance en ce sens qu’elles donnent aux gouvernants l’opportunité de prise de décisions pertinentes et efficaces au bon moment et au bon endroit.

 

 Bassirou Baki Edir

 

 

.

 

 

 

Niger Inter

GRATUIT
VOIR