L’opération militaire engagée par les Forces armées nigériennes en parfaite collaboration avec leurs partenaires de la Force française Barkhane dans la zone nord de Tillaberi enregistre des grands succès sur les groupes terroristes qui écument la zone.

Selon des sources sécuritaires, l’offensive enclenchée contre les groupes armés non étatiques (GNE) dans cette partie du Niger, proche de la frontière malienne, a permis de neutraliser, depuis le début de l’opération, plus de 120 terroristes, des dizaines de motos et une importante quantité d’armes et de munitions saisies.

Dans le triangle Inatès-Tongo/Tongo et Tilloua, les opérations militaires de ces dernières semaines, apprend-on, ont permis également de neutraliser 23 autres terroristes. Leur matériel a aussi été saisi et la traque contre ces forces du mal se poursuit avec engagement et détermination.

Présentement, indiquent des sources sécuritaires, « tous les groupes terroristes qui habitent cette zone proche de la frontière malienne sont en totale débandade ».

En effet, depuis le sommet de Pau, tenu en janvier dernier en France, la lutte contre le terrorisme au Sahel et particulièrement dans la zone dite des trois frontières (Burkina-Mali-Niger), s’est accentuée avec beaucoup plus d’intensité.

Une forte pression militaire est exercée sur les groupes terroristes qui sont pourchassés de leurs cachettes et neutralisés dans leur fuite. Les succès de ces opérations militaires engagées contre les groupes terroristes dans cette partie du Sahel sont dus, non seulement à l’engagement politique de nos plus hautes autorités dans ce combat, mais aussi la détermination de nos forces armées à venir à bout du terrorisme dans toutes ses formes.

Ces succès retentissants coïncident également avec la montée en puissance de la Force conjointe du G5 Sahel qui a pour mission de mener des opérations pour contenir la menace terroriste et éradiquer le crime organisé, notamment le trafic de drogue, d’armes et de d’êtres humains dans toute la région.

En dépit de quelques difficultés en termes d’équipements pour mener à bien sa mission, la Force conjointe du G5 Sahel mène régulièrement des opérations militaires pour lesquelles elle engrange des résultats très encourageants.

Reste aux populations de continuer à soutenir nos forces de défense et de sécurité engagées dans ce combat et surtout à collaborer avec elles pour venir à bout de ces terroristes et autres bandits de grands chemins qui continuent à perturber la paix et quiétude sociale dans toute la région du Sahel. La victoire contre le terrorisme au Niger et dans tout le Sahel est certaine. Juste une question de temps.

 Oumar Issoufa

Niger Inter

GRATUIT
VOIR